Les irréductibles de Lost

Forum pour les nostalgiques et passionnés de la série Lost. Venez partager vos analyses et théories, parler mythologie, histoire, géographie, littérature, musique...


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

2.18 - Dans son monde / Dave

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 2.18 - Dans son monde / Dave le Mar 3 Nov 2015 - 15:32

Nico78

avatar
Lien Lostpédia : 2.18
_______________________________________________________
Le 60e jour, Libby convainc Hurley de détruire sa réserve secrète de sucreries et autres nourritures néfastes. Les autres survivants découvrent les cartons parachutés et se les partagent activement. Interrogé par Sayid, « Henry » s’emmêle dans ses mensonges, il finit par accepter qu’il est découvert ; les quelques paroles qu'il prononce indiquent qu’il est terrifié par le chef des « Autres », et que ce chef n’est pas l’homme à la (fausse) barbe. La blessure de Locke est une petite fracture, il aura besoin de béquilles. Hurley à son tour a des hallucinations après Jack (son père), Shannon (Walt), Kate (un cheval), il voit un ancien compagnon d’internement : un certain Dave. « Henry » fait croire à Locke qu’il n’a pas appuyé sur le bouton.

Résumé du flashback

Après être allé sur un balcon, celui-ci s'est effondré entraînant la mort de plusieurs personnes. Bien qu'il y avait déjà 23 personnes sur ce balcon alors qu'il ne pouvait en supporter que 8, Hurley se sent responsable et rentre en hôpital psychiatrique. Hurley a alors un ami imaginaire, Dave.

2 Re: 2.18 - Dans son monde / Dave le Dim 21 Jan 2018 - 23:03

Sudena

avatar
Cet épisode est à double tranchant. D'un côté, l'action retombe énormément, le rythme de la saison reprend son cours, et il est plus question d'envoyer un message aux spectateurs que de faire progresser l'intrigue à proprement parler. Mais, d'un autre côté, les personnages sont creusés, les pistes qui conduiront à la conclusion sont sur les starting-blocks, enfin l'épisode, en soi, est, comme d'habitude, assez génial...

Commençons par Hurley. Outre le fait qu'on découvre son passé, il s'affranchit de son côté "bonne pomme" et attaque Sawyer bille en tête, ce qui, malgré l'hilarité de Jin et de Kate, montre bien qu'il peut à la fois souffrir, réagir...et même nuire. Son épreuve est particulièrement pénible: Dave (le Monstre, de toute évidence [on retrouvera d'ailleurs dans la saison 6 ce ton à la fois goguenard et moralisateur en faisant une engeance si effrayante...]) le manipule de façon particulièrement sournoise, au point de nous faire douter nous aussi de la réalité de ce que nous voyons avec une schizophrénie remarquablement rendue. Il s'agit, bien entendu, d'un pied de nez aux spectateurs: Doug Dave (excusez-moi: je ne peux jamais résister...) représente la branche des septiques et le discours de Libby, sur la falaise, est, en fait, celui des scénaristes: "comment pouvez-vous penser qu'on puisse être aussi vicieux et aussi paresseux?!.". Mais il y a une référence "directe", autant dans le fond que dans la forme: un épisode inoubliable de la saison 6 de Buffy où l'héroïne se demande si elle n'est pas, depuis le début de la série, une folle en train de rêver son aventure (la conclusion de cet épisode extraordinaire laisse d'ailleurs largement le spectateur dans l'expectative...).

Une autre référence, encore plus évidente, est celle de Vol au-dessus d'un nid de coucou, particulièrement dans les décors de l'hôpital Santa Rosa et dans la tentative d'évasion par des fenêtres grillagées: adorant ce film, je suis invariablement plongé dans cette ambiance d'hôpital psychiatrique et j'attends toujours de voir survenir, à l'écran, Jack Nicholson ou la terrible Louise Fletcher...

Libby, elle, a trouvé SON épisode fort où elle explore toutes ses possibilités...tout en demeurant très mystérieuse avec cette image finale rendant son personnage insaisissable et mystérieux (on apprendra par la suite [ou du moins on comprendra] qu'elle souffrait d'une grave forme de dépression nerveuse consécutive au décès de son mari [je connais bien cette maladie et je peux vous assurer que c'est bien ça qu'elle avait]).

"Henry", lui, continue son travail de sape mais, et ce sera l'une des seules fois de la série, il est complètement impuissant face à Sayïd, ment sans queue ni tête et manque de très très peu de se faire tuer!.. Il n'est sauvé que par Ana Lucia (qui montre de plus en plus qu'elle est, derrière les apparences, un personnage profondément gentil qui ressemble, en fait, beaucoup à Jack) et il ne le lui pardonnera pas!.. Mais, face à Locke, le marionnettiste reprend ses ficelles et commence à faire douter le grand gourou du bunker de la nécessité à appuyer sur le bouton.

Sans qu'on s'y attarde, on voit un nouveau duo poindre à l'horizon: Eko et Charlie (le gangster ne répondant, comme d'habitude, à aucune question du rockeur).

Enfin, Sawyer perd énormément de sa superbe: dans cet épisode il n'est qu'un "gag-man" ce qui est, certes, bienvenu, mais qui désacralise le personnage (autant que ça l'humanise [le coup de "miss Baba-Cool" et de "chanter du Joan Baez tous ensemble autour du feu" m'a fait mourir de rire]). Dans cet épisode, en fait, notre arnaqueur sert à alléger le propos et à équilibrer l'ensemble et dans ce sens c'est une exemplaire réussite.

Dernière chose: la bouffe. D'où peut-elle venir?.. Je pense que Charlie a raison de voir dans la coup des portes la raison "mère" de cette livraison, mais, outre le fait que le parachute est de toute évidence une mise en scène, on remarquera aussi une protection de l'île lorsque le sac de Hurley craque en plein milieu de la jungle. Indépendamment de ça, cette mangeaille est montrée sous un jour pour le moins peu ragoutant (le coup du beurre de cacahuète sur la feuille est à vomir de dégoût...): est-ce un pied de nez à l'industrie de la malbouffe et à l'épidémie d'obésité qui sévissait, déjà, aux Etats-Unis?..



Bien les gars: allez-y! Enchaînez! Reprenez! Contestez! Apportez vos lumières! Car, je vous le garantis, on finit la saison avant mon anniversaire (j'y veillerai)!..

3 Re: 2.18 - Dans son monde / Dave le Dim 28 Jan 2018 - 16:13

Snow Globe

avatar
Bien vu pour la référence à « Vol au dessus d’un nid de coucou » je ne suis pas bon en cinéma , mais il me semble même qu’il y a aussi dans ce film une partie de basket . En ce qui concerne celle  à Buffy et les vampires que je ne connais pas , je te fais completement confiance !

cette mangeaille est montrée sous un jour pour le moins peu ragoutant (le coup du beurre de cacahuète sur la feuille est à vomir de dégoût...): est-ce un pied de nez à l'industrie de la malbouffe et à l'épidémie d'obésité qui sévissait, déjà, aux Etats-Unis?..
Ca aussi c’est bien vu, et je pense que tu as entièrement raison , car le beurre de cacahuète est un truc typiquement américain , tellement gras et écœurant qu’il arrive à  dégouter l’amateur de sucrerie en tout genre que je suis .


Hurley et Libby


Libby est la petite fée de cet épisode .Elle est animée de bonnes intentions envers Hurley et elle veillera sur lui tout le long, même après qu’il l’ait éconduite. Au final elle lui sauvera la vie, oui parce qu’on peut imaginer qu’Hurley sans son intervention « in extremis » aurait fait le grand saut dans le vide. Je la pense foncièrement honnête dans ses sentiments et propos, tout comme dans son comportement sur l’île. Je ne crois pas qu’elle ait reconnu Hurley puisque le clip de fin nous indique qu’ils ont été interné un temps ensemble dans la même institution psychiatrique, car elle a vraiment l’air d’être complètement à l’ouest à ce moment là .


Est-ce par hasard ?

Est-ce par hasard, que Dave l’ami imaginaire qu’Hurley avait eu un temps alors qu’il était pensionnaire à Santa Rosa , apparait sur l’île ? La dernière saison de la série , m’a donné personnellement un éclairage nouveau et comme le pense l’ami Sudena , je crois que dans cet épisode (et dans cet épisode s’entend) Dave est une énième avatar du Monstre. Avatar du Monstre qui tout comme il a fait pour Jack en prenant les traits de Christian Shephard a tenté de le tuer en le faisant sauter du haut d’une falaise.

Les mêmes causes produisent les mêmes effets, et puisqu’ Hugo faisait partie des candidats potentiels à la succession de Jacob comme Jack, alors le Monstre lui voulait forcement du mal .

Contrairement à ce que pensent beaucoup de fan de Lost, le Monstre n’a pas eu besoin du corps de Dave pour pendre son apparence  (il y a des contre exemples en ce sens ) . Par exemple il a très bien pu scanner son cerveau alors qu’il était évanoui sur la plage juste après le crash, pour y trouver ce point faible dont il pouvait se servir plus tard.  C’est son mode opératoire classique Arrow Scanner la proie , trouver son point faible , et attaquer en s’en servant .

Peut-on dire que l’intervention de Libby tout comme celle de John Locke, pour sauver « in extremis » le héros est une intervention divine ? C'est-à-dire une intervention de Jacob qui les a téléguidés rapidement sur les lieux pour éviter deux drames épouvantables ? Eh bien perso je le pense, mais ce n’est que mon avis …

Il y a un petit détail floral qui a attiré mon attention ; on retrouve les fleurs rouge sur le passage de Dave.  J’attends d’avoir fait le rewatch complet de cette seconde saison avant de proposer ou pas une nouvelle théorie fumeuse.








Du côté de chez swan



Fake Henry Gale  ment encore et encore, mais comme ça ne marche plus et qu’au contraire ses mensonges l’enfoncent encore plus ; alors il l’a joue pleureuse, c'est-à-dire qu’il essaye de se faire passer pour un lampiste . Lampiste bien entendu terrorisé par le grand Manitou  qui bien entendu est responsable de tout.

Bien joué aussi le fait de ne pas se défausser sur l’homme à la barbe, qui lui , est censé être un gros méchant responsable de l’attaque du raft et qui a menacé les Losties précédemment (épisode The hunting party)  .C’est dire O combien celui qui chapeaute tout ça est terrible ; puisque même ce vilain est un rigolo à bretelle comparé au grand Manitou qui chapeaute cette bande d’Other.

Cette victimisation à outrance, avec la voix chevrotante bien comme il faut, et ma foi très bien tentée de sa part . Oui du grand art !  Mais cependant, elle tombe un petit peu à plat, car les Losties savent déjà que l’homme à la barbe est un comédien, puisqu’ils ont découvert les déguisements qu’il utilise pour jouer au dur . Sauf que FHG ne sait pas qu’ils savent, et Ana Lucia se garde bien de le lui dire.

Mon cœur est malade


Pauvre John sa jambe est malade, mais aussi son cœur, puisqu’il a compris que FHG a trahi sa confiance et lui a menti. C’est vraiment un coup très très dur, mais comment cela est-il possible ? Bein oui c’est possible car comme le lui explique Jack , il a tenté le coup en croyant que ça marcherait puisque tout avait été prévu en amont .Seulement il est tombé sur le seul musulman de la planète capable de déterrer un mort, et ça c’était imprévisible.  

John encore sous le coup de l’émotion commet l’erreur de vouloir l’interroger rapidement. C’est une erreur fatale, parce qu’il n’obtient aucune réponse de FHG et il lui laisse involontairement prendre la main. Alors FHG enfonce le clou en lui mentant avec un aplomb formidable à propos du hatch et du bouton.






Or nous savons que c’est faux, et que le fait de ne pas appuyer sur le bouton , ou de tarder à appuyer dessus peut entrainer des catastrophes . FHG le sait parfaitement. Il sait très bien le drame qu’il y a eu dans les années 70 , parce qu’il y a eu plusieurs morts , que ça a fichu un boxon pas croyable sur l’île est de façon durable à cause des effets magnétiques dévastateurs qui s’ensuivirent , et que le Swan et son protocole 108 et son fameux bouton ont justement été conçus pour parer à un nouveau désastre.
Et en plus il sait très bien que c’est le retard  à l’entrée du code qui a fichu par terre le vol 815 .
Sachant cela, FHG n’aurait jamais pris le risque de ne pas rentrer le code.  Et John encore crédule s’est de nouveau fait avoir en l’écoutant.
Cela aura des répercutions à la fin de la saison.


_________________

4 Re: 2.18 - Dans son monde / Dave le Lun 29 Jan 2018 - 18:13

Sudena

avatar
Pour Libby, j'ai quand-même des doutes quant au fait qu'elle ne se souvienne pas avoir déjà croisé Hurley à l'hôpital de Santa Rosa: il est reconnaissable et, même dans une dépression, tu sais reconnaître les gens. Surtout sa façon de lui répondre lorsqu'il croit se rappeler de quelque-chose me fait penser qu'elle n'a surtout pas envie d'en parler (enfin, ce n'est que mon interprétation...).

Pour Vol au-dessus d'un nid de coucou, je confirme: il y a bien une partie de basket qui signe le premier lien entre le chef Bromden et McMurphy (le terrain, en-revanche, est en extérieur)...



La meilleure preuve que Ben savait que le code est indispensable, c'est qu'il a organisé la purge...et qu'il a laissé, je pense en punition, ce malade de Radzynski dans le bunker pour taper le code (tout en le surveillant étroitement via la Perle et peut-être la Flamme)...

5 Re: 2.18 - Dans son monde / Dave le Mer 31 Jan 2018 - 18:03

Sunil

avatar
Administrateur
Et me voilà avec le beau rôle du Corse de service, qui n'a plus grand chose à ajouter comme d'hab !

Dave : assurément, un joli coup de MIB... qui va échouer à cause de Libby.
Mais on peut aussi penser comme Snow que Jacob a donné son coup de pouce, en guidant Libby jusqu'à la falaise...
En tout cas une nouvelle fois, MIB fait chou blanc ; pas facile à éliminer ces Candidats !

----------------------------------------

Ben : toujours aussi doué dans la manipulation, que ce soit pour se faire passer pour une victime (crainte de la colère de son grand méchant chef), ou pour casser les certitudes de Locke (le bouton ne sert à rien).

Mais... la manipulation est un jeu dangereux ! surtout face à des Losties qu'il a sous-estimés, et il s'en est fallut vraiment d'un rien pour que Sahid ne tue Ben.

Et puisqu'on parle de danger... son mensonge sur le bouton va être déterminant dans la décision de Locke de ne plus appuyer à la fin de la saison. On en reparlera, car telle était je pense le plan de MIB pour sortir Locke du bunker et provoquer la jalousie de Ben en poussant Locke à tenter de prendre sa place auprès des Autres.
Mais Ben, quel était son intérêt à pousser Locke à agir ainsi ? Ben sait combien il est dangereux de ne pas respecter le protocole... Seule explication : on sait que Ben croyait agir sur ordre de Jacob, via de petits papiers qu'il récupérait à la Cabane, alors que ces papiers étaient en fait écrits par MIB ; c'est donc MIB qui aurait en fait demandé à Ben d'inciter Locke à ne plus appuyer !
Dans le plan des Autres consistant à introduire Ben comme cheval de Troie chez les Losties, il ne faut pas négliger la part de MIB...

----------------------------------------

Un détail (mais pas si anodin) : j'ai enfin compris le fonctionnement du Lockdown en cas de ravitaillement.
Lors de l'épisode précédent, le Lockdown, déclenché par les Autres depuis la Perle, a volontairement débuté peu de temps avant l'alarme du bouton, exprès pour le tour de passe-passe de Ben.
Mais en temps normal, ça ne marchait pas ainsi : les Autres, grâce à la surveillance depuis la Perle, attendaient que l'occupant du Cygne soit dans ses appartements, et le déclenchement se faisait juste après le bouton ; le ravitaillement devait durer moins d'une heure, pas besoin d'appuyer du coup, et donc l'occupant suivait la consigne du haut-parleur, qui devait lui dire de rester confiné pour raison de sécurité. Tout ça pour l'empêcher de voir qu'il n'y avait pas parachutage, mais convoi via les Autres, Autres dont il est censé ignorer l'existence !

C'est la seule explication qui lève la contradiction que j'avais relevée dans E17, à savoir que pour appuyer pendant le Lockdown il faut être hors du périmètre fermé, du coup cette fermeture serait inutile : tout simplement, le Lockdown doit avoir lieu, normalement, entre 2 boutons.

Et cela prouve que le Lockdown de l'épisode 17 ne devait rien au hasard, sinon il ne se serait pas déclenché avec obligation d'appuyer dans l'intervalle !

----------------------------------------

Enfin Libby à Santa Rosa : je pense comme Sudena qu'elle s'en souvient, au moins inconsciemment ; c'est peut-être ce qui l'a attirée chez Hurley, ils sortent de la même galère.

http://www.lost-forever.com

6 Re: 2.18 - Dans son monde / Dave le Mer 31 Jan 2018 - 19:30

Sudena

avatar
L'attitude de Ben demeure néanmoins obscure car, comme tu le dis, il sait à quel point il est dangereux de ne pas appuyer sur le bouton: j'ai du mal à penser qu'il ait pu prendre un tel risque délibérément, même sur ordre, et je pense qu'il ne voulait qu'attirer Locke en dehors du bunker, le pousser simplement à laisser tomber, mais qu'il n'a pas mesuré sa tendance à imposer ses idées et à empêcher quelqu'un d'autre de prendre le relai (d'autant plus que le magnétisme est visible dans le bunker)....

Merci pour l'explication du Lockdown! Very Happy Très convaincante, mais un dernier détail me pose problème: où étaient cachées les victuailles avant d'être acheminées près du Cygne? Elles devaient forcément se trouver à proximité quelques jours avant car la mise en scène du parachute ne peut se faire que sur place et que le temps d'action est très court (en plus, en pleine jungle, inutile de songer à un cheval ou un véhicule motorisé: pas la place de passer). On peut d'emblée exclure la Perle (trop petite, et en sous-sol), le Caducée (Kate et Claire y font un tour peu de temps avant et n'y trouvent rien), la Flamme (trop éloignée), ou le Miroir (inutile de dire pourquoi). Reste donc le simple abri improvisé ou la Tempête...



Dernière édition par Sudena le Jeu 1 Fév 2018 - 23:38, édité 1 fois

7 Re: 2.18 - Dans son monde / Dave le Jeu 1 Fév 2018 - 23:14

Sunil

avatar
Administrateur
Sudena a écrit:où étaient cachées les victuailles avant d'être acheminées près du Cygne? Elles devaient forcément se trouver à proximité quelques jours avant car la mise en scène du parachute ne peut se faire que sur place et que le temps d'action est très cours
Ah oui bonne question !
Notre ami Snow a peut-être une idée ?
Sinon le plus plausible me semble :
le simple abri improvisé
du style un trou, recouvert par des branches puis des feuilles, dans un endroit de végétation dense donc peu passant.

http://www.lost-forever.com

8 Re: 2.18 - Dans son monde / Dave le Sam 3 Fév 2018 - 12:18

Sudena

avatar
J'avoue que, moi aussi, cette solution me semble la plus plausible (la Tempête n'étant pas du tout un entrepôt, contrairement à la Flèche)...

J'en profite pour signaler que j'ai enchaîné (deux étapes de plat, ça s'avale vite): qui m'aime me suive!..

9 Re: 2.18 - Dans son monde / Dave le Lun 5 Fév 2018 - 14:12

Snow Globe

avatar
les Autres, grâce à la surveillance depuis la Perle, attendaient que l'occupant du Cygne soit dans ses appartements, et le déclenchement se faisait juste après le bouton ; le ravitaillement devait durer moins d'une heure, pas besoin d'appuyer du coup, et donc l'occupant suivait la consigne du haut-parleur, qui devait lui dire de rester confiné pour raison de sécurité. Tout ça pour l'empêcher de voir qu'il n'y avait pas parachutage, mais convoi via les Autres, Autres dont il est censé ignorer l'existence !
...mais un dernier détail me pose problème: où étaient cachées les victuailles avant d'être acheminées près du Cygne? Elles devaient forcément se trouver à proximité quelques jours avant car la mise en scène du parachute ne peut se faire que sur place et que le temps d'action est très court (en plus, en pleine jungle, inutile de songer à un cheval ou un véhicule motorisé: pas la place de passer). On peut d'emblée exclure la Perle (trop petite, et en sous-sol), le Caducée (Kate et Claire y font un tour peu de temps avant et n'y trouvent rien), la Flamme (trop éloignée), ou le Miroir (inutile de dire pourquoi). Reste donc le simple abri improvisé ou la Tempête...

Voila c’est exactement comme cela que je vois les choses . Cette histoire de drone capable de larguer une palette de plusieurs centaines de kilos de victuailles à partir de l'île de Guam qui comme chacun sait est blindée de radars et de systèmes de surveillance , c’est une grosse blague  . Je sais qu’on avait échangé sur l’ancien forum et qu’il y avaient des partisans des drones .  Il y a des arguments en béton (cout astronomique d’un drone, quantité ridicule de poids embarqué genre quelques kilos et encore…, et range d’action famélique) .
Bon admettons qu’il y avait des parachutages par avions sur des aires dégagées et convenues avec les Others et quand bien même les coordonnées de l’île changent de temps en temps  , et que les trucs non parachutables comme les machines à laver étaient acheminées par sous-marin , voire par sub ou par bateau (on en verra un très correct en saison trois ) et n’en parlons plus .

Même en admettant qu’il y ait 200 kilos de nourriture dans le coli , les Others étaient suffisamment en nombre et parfaitement capables de transporter cette marchandise deux fois par ans sur plusieurs dizaines de kms. (Et avec des chevaux , ça peut aider aussi ...) C’est sûr que ça ne devait pas être bien marrant à assumer, mais le Swan devait continuer à être opérationnel, et donc pas question que ses occupants meurent de faim .

A ce stade de l’histoire nous n’avons pas encore eu le grand flashback de Desmond , et donc nous ignorons que Radzinsky l’avait prédécédé dans le Swan . On en reparlera dans la finale de la première saison , et ce qu’on peut dire le sachant , c’est qu’en tant qu’ex de la Dharma et qui plus est VIP et initiateur du Swan , qu’il était parfaitement au courant du pourquoi et du comment . Seulement, pour des raisons évidentes il avait plutôt intérêt à jouer le jeu des Others et à leur obéir au doigt et à l’œil , s’il ne voulait pas se retrouver dans la fosse commune avec les autres guignols de la Dharma.
Les Others le tenaient et ils le tenaient  très bien. Impossible pour lui de tenter quoi que ce soit , il était fait comme un rat dans le propre piège qu’il avait lui-même monté. Jusqu’au jour ou (theorie Snow Globesque lol)  les Others se sont rendu compte que son état cognitif allait en se dégradant (déjà qui’l était à moitié fracassé de naissance , les années dans le Swan n’ayant pas arrangé les choses lol ), et lui ont donné un assistant (Kelvin Imman) . Oui car il était hautement impératif de maintenir le Swan coute que coute en état jusqu'à ce que Desmond Hume puis les Losties arrivent… ( quitte à s’enquiquiner la vie et le dos deux fois par an)

Et justement à ce propos ...

L'attitude de Ben demeure néanmoins obscure car, comme tu le dis, il sait à quel point il est dangereux de ne pas appuyer sur le bouton: j'ai du mal à penser qu'il ait pu prendre un tel risque délibérément, même sur ordre, et je pense qu'il ne voulait qu'attirer Locke en dehors du bunker, le pousser simplement à laisser tomber, mais qu'il n'a pas mesuré sa tendance à imposer ses idées et à empêcher quelqu'un d'autre de prendre le relai (d'autant plus que le magnétisme est visible dans le bunker)....
Attirer Locke et au final provoquer une catastrophe , c’ est à dire la destruction du Swan , oui parce que parti comme c’était parti et avec le nombres qu’ils étaient , les Losties auraient appuyé sur le bouton jusqu'à la Saint Glinglin . Désormais , tout le monde avait intérêt à ce que ce cirque cesse et que la grande confrontation aient enfin lieu . Le MIB , Jacob et bien entendu les Others  et  donc Ben sous ses ordres .
Il fallait que ça fasse Boum ! Mais sans  FHG dedans bien sur et il le savait , raison pour laquelle il a appuyé sur le bouton (pour sauver sa vie) et qu’il a menti sciemment à Locke  (et si au passage Locke peut se faire tuer dans le Swan ça n’est que du bonus !)

Et même en admettant que Michael Emerson n’avait au départ qu’un tout petit rôle et que la prod n’avait pas  du tout pensé lui faire jouer le rôle de chef , il est très logique de croire qu’a ce stade de l’histoire il n’était pas prévu de faire sauter le Swan . Tous les fans du monde entier se doutaient bien que cela aurait de grandes chances d’arriver oui bien sur , mais pour une occasion bien spéciale , comme un season finale par exemple . Et nous en étions loin …

Avant que tout ne saute , il fallait encore qu’il y ait quelques péripéties dans le Swan...Manières de pimenter la saison.



Dernière édition par Snow Globe le Mer 7 Fév 2018 - 21:44, édité 2 fois


_________________

10 Re: 2.18 - Dans son monde / Dave le Lun 5 Fév 2018 - 16:16

Sudena

avatar
J'y reviendrai dans deux épisodes mais le Cygne a eu plusieurs signes (oh oh...) que sa fin était proche, quand bien même il eut pu être sauvé in-extremis (la trip de fin de saison...peut-être dans une perspective ultra-technique du scénario, mais insuffisant en soi pour expliquer la chose)... Mais je persiste à dire que le risque est réel car, rien ne dit que la clef aurait été tournée (seul Desmond en avait connaissance), donc l'île aurait pu être détruite...

Tu signales le cheval comme moyen de transport...et tout d'un coup me revient un étalon que Kate et Sawyer croisent à la sortie du bunker: voilà qui pourrait apporter une explication à cette énigme...

11 Re: 2.18 - Dans son monde / Dave le Lun 5 Fév 2018 - 16:18

Sunil

avatar
Administrateur
Merci Snow pour ce scénario auquel j'adhère.

Que Ben obéisse à Jacob ou à MIB (en croyant suivre Jacob), il obéit à deux seigneurs qui ne vont pas s'effrayer de l'implosion éventuelle du Cygne ; et tous deux ont finalement le même objectif : stopper ce jeu stupide du bouton pour aller de l'avant, et écrire la suite de l'histoire avec les Candidats.
Et comme tu dis, si ça peut tuer Locke au passage, ça ne déplaira pas à Ben (qui tentera plus tard de l'assassiner en lui tirant dessus).
On peut aussi penser que si finalement ne pas appuyer sur le bouton n'est pas si grave (on le verra), Jacob s'est assuré que quelqu'un le fasse jusqu'à l'arrivée des Losties, parce qu'il en avait besoin (notamment pour faire s'écraser l'avion des candidats).

http://www.lost-forever.com

12 Re: 2.18 - Dans son monde / Dave le Lun 5 Fév 2018 - 16:23

Sunil

avatar
Administrateur
Sudena a écrit:Mais je persiste à dire que le risque est réel car, rien ne dit que la clef aurait été tournée (seul Desmond en avait connaissance), donc l'île aurait pu être détruite...
Exact ; mais on peut penser que Ben faisait confiance à Jacob, qui lui faisait confiance dans le destin de ses marionnettes, Desmond ici en l'occurrence.

Tu signales le cheval comme moyen de transport...et tout d'un coup me revient un étalon que Kate et Sawyer croisent à la sortie du bunker: voilà qui pourrait apporter une explication à cette énigme...
Pourquoi pas... mais je préfère penser à MIB (comme je l'ai expliqué à l'époque), d'autant que les Autres utilisent plutôt des chevaux de ferme (autrement plus costaux également pour transporter des victuailles).

http://www.lost-forever.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum