Les irréductibles de Lost

Forum pour les nostalgiques et passionnés de la série Lost. Venez partager vos analyses et théories, parler mythologie, histoire, géographie, littérature, musique...


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Et les chiffres alors ?

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

1 Et les chiffres alors ? le Mar 15 Juil 2014 - 15:22

agacha

avatar
Nous y voilà…. Les chiffres …..

Brève synthèse de ce que nous savons:

- Les chiffres sont joué au loto, par Hugo. Ils lui sont inspirés par un co pensionnaire de l’asile.
Ces chiffres bien que gagnants apparaissent comme « maudits ».
C’est en conséquence qu’Hugo va en Australie, pour tenter de comprendre, en rendant visite à l’épouse de son ex co pensionnaire. Sinon il n’aurait jamais eu de raison de bouger…

- On les retrouve sur l’ile, grâce à la Dharma, code, compteur, bunker, …..

- Enfin, on apprend à l’apparition du phare puis de la grotte, qu’ils correspondent, aux candidats restants.


- 4   John Locke
- 8   Hugo Reyes
- 15  Sayid Jarah
- 16  James Ford
- 23  Jack Shépard
- 42  Sun et\ ou Jin Won

En numéro complémentaire le 51 avec Kate. Very Happy 

On ne peut pas commencer sans évoquer l’équation de Valenzetti, bien qu’elle n’existe que dans la Lost expérience, car elle est clairement confirmée par Damon L et  Carlton Cruz dans l’extrait ci-dessous :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=mbLbbNVRmtY

En bref, Damon semble révéler un indice important : pour connaître l'identité de la personne à qui appartient l'œil vu à la fin de la saison 5, il faut utiliser l'équation de Valenzetti en modifiant juste un nombre...


Je ne vais pas m'arrêter sur l’équation de Valenzetti, puisque fictive.

En revanche, il faut savoir qu’elle est inspirée d’une équation qui existe qui se nomme « l’argument de l’apocalypse », ou scientifiquement « The Doomsday Argument »

The Doomsday Argument, créé en 1983, est attribué à l’astrophysicien Brandon Carter.

Extrait de Wilkipédia :

L'énigme

Le problème peut s'exprimer de manière informelle comme suit :
Soit N le nombre d'individus qui sont nés ou naitront au total dans toute l'histoire de l'humanité.

En prenant un individu au hasard parmi ces individus, il y a 95% de probabilité que cet individu fasse partie des 95% "derniers" individus à être né un jour (dans le passé ou le futur).

Si l'on prend maintenant comme individu au hasard un individu n contemporain, né aujourd'hui, alors le même raisonnement s'applique si l'on suppose l'équiprobabilité : il y a 95% de probabilité que cet individu fasse partie des 95% "derniers" individus.


Compte tenu du fait :

• Qu'on estime à 60 milliards le nombre d'individus à être né depuis l'histoire de l'humanité jusqu'à la naissance de n.

• Qu'il y a 95% de probabilité que l'individu n fasse partie des 95% (= 19/20) derniers humains, ou autrement dit qu'il ne fasse pas partie des 5% (=1/20) premiers.

Cela permet de déduire qu'il y a 95% de probabilité que le nombre d'individus N soit maximum de 60x20=1200 milliards.

Partant de cette information, on peut tenter une extrapolation de la durée de "survie" de l'humanité en fonction des estimations d'évolution de la population du monde, qui peuvent varier selon les sources, mais en supposant une évolution de la population stabilisée à 10 milliards et une espérance de vie moyenne de 80 ans, on arrive à environ 9120 ans, avant d'atteindre 1200 milliards d'individus cumulés.

La conclusion finale est donc qu'il y a 95% de probabilité d'une extinction de l'humanité avant 9120 ans dans le futur.

L’énigme, comme problème de probabilité

L'argument de l'Apocalypse est quelquefois aussi présenté comme une énigme utilisant le théorème de Bayes.

Soit deux hypothèses en concurrence : la théorie A affirme que l’humanité disparaitra en 2150, et la théorie B affirme que cela sera beaucoup plus tard.

Toujours selon l’hypothèse A, un humain sur 10 aura connu l’an 2000, et l’humanité aura compté 50 milliards d’individus depuis son origine.

L’hypothèse B affirme qu’un humain sur 1 000 aura connu l’an 2000, et alors l’humanité aura compté le chiffre astronomique de 5 000 milliards de personnes.

La théorie A semble la moins probable : on lui associe la probabilité a priori de 1 %, tandis que la théorie B bénéficie d’une probabilité de 99 %.

Maintenant, considérons un événement E, par exemple « un individu fait partie des 5 milliards d’individus qui ont connu l’an 2000 ».

On peut se demander « Quelle est l’hypothèse la plus probable, sachant cet événement ? » et appliquer la formule de Bayes.

Cette formule donnerait un résultat surprenant : l’hypothèse A grimperait à 50,25 % et B chuterait à 49,75 %

pour les équations en détails

fr.wikipedia : Argument de l'Apocalypse
en.wikipedia : Doomsday argument

En septembre 2010, Philippe Gay et Édouard Thomas proposent un raisonnement similaire pour ce paradoxe.

La prise en compte de chaque hypothèse demande à la fois l’estimation de son apparition et le nombre de personnes impliquées.

La formule de Bayes redonne les hypothèses de départ, ce qui est normal, car l’événement ajouté ne procure aucune information susceptible de provoquer un glissement bayésien.
Pour Gay et Thomas, le paradoxe met en œuvre un phénomène de pondération ou de loupe.

Il faut tenir compte du nombre d’humains impliqués par chacune des hypothèses, si l’on considère l’un d’eux choisi au hasard.

La probabilité de la fin du monde a donc significativement augmenté alors que l'individu a été pris au hasard. Il y a donc un biais dans le calcul qui n'a pas été envisagé.

Une tentative d'explication

Jean-Paul Delahaye présente le problème en 1993 mais il faut attendre juillet 2003 pour converger vers une réponse satisfaisante. Il analyse différents paradoxes et démontre que la formule de Bayes y introduit des « anamorphoses probabilistes ». Le lecteur peut constater avec l'auteur que la formule de Bayes est sujette aux erreurs fallacieuses (erreurs faites de bonne foi par celui qui l’utilise).

J'espère que les matheux se sont éclatés !!

Voilà, pour l’équation, ce qui laisse désormais le champs libre aux questions telles que :

- Pourquoi Locke correspond au 4, ou pourquoi le 4 lui a été attribué ? Idem pour tous les autres.

- En gardant l’exemple du 4, pourquoi fait -il partie de l’équation ? (pourquoi pas ou plus le 1,2,3….).

- Quelle relation entre l’équation plus ou moins à l’origine du projet Dharma et l’étude de candidats par Jacob via le phare et la balance de sa grotte ?


Et bien, il semble que j’ai une petite idée à ce sujet………



Dernière édition par agacha le Mer 18 Mar 2015 - 19:48, édité 1 fois

2 Re: Et les chiffres alors ? le Mar 15 Juil 2014 - 23:46

Snow Globe

avatar
Bravo  Agacha , fait nous claquer la théorie !  Laughing 

(Et pour être franc , je n'ai aps tout compris , mais mon petit doigt me dit que parmis  nos aimables membres , il  y a des experts en probabilités ...)

Juste une precision pour que tout le  monde comprenne  bien , il faut lire ceette page , et surtout le résumé de la vidéo .



http://fr.lostpedia.wikia.com/wiki/Vid%C3%A9o_du_Sri_Lanka


A vous les studios Agacha  !  Very Happy


_________________

3 Re: Et les chiffres alors ? le Ven 18 Juil 2014 - 14:45

Sunil

avatar
Administrateur
En préambulaire, je signale que je dirai parfois comme tout le monde les "chiffres", mais c'est impropre, il s'agit en fait des "nombres" ! les chiffres, il n'y en a que dix : 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9.

agacha a écrit:Brève synthèse de ce que nous savons:
- Les chiffres sont joué au loto, par Hugo. Ils lui sont inspirés par un co pensionnaire de l’asile.
Ces chiffres bien que gagnants apparaissent comme « maudits ».
C’est en conséquence qu’Hugo va en Australie, pour tenter de comprendre, en rendant visite à l’épouse de son ex co pensionnaire. Sinon il n’aurait jamais eu de raison de bouger…
- On les retrouve sur l’ile, grâce à la Dharma, code, compteur, bunker, …..
- Enfin, on apprend à l’apparition du phare puis de la grotte, qu’ils correspondent, aux candidats restants.
Pour être complet, il faut ajouter que si Leonard Simms, le co-pensionnaire d'Hugo, connait ces Nombres, c'est parce que la Dharma les a diffusé via la Tour Radio (jusqu'à ce que Rousseau remplace la bande par son message d'appel au secours en 1988), et qu'il les a entendu depuis sa station d'écoute ; et que c'est cette même diffusion qui a amené Rousseau et ses comparses sur l'Île.

Ensuite, la Dharma a utilisé ces Nombres comme code de l'ordinateur du Cygne, mais aussi comme numéro de série de sa trappe blindée - raison pour laquelle Hurley refuse qu'on ouvre la Trappe dans le 1.25.

- 4   John Locke
- 8   Hugo Reyes
- 15  Sayid Jarah
- 16  James Ford
- 23  Jack Shépard
- 42  Sun et\ ou Jin Won
Cette liste est censée être celle des derniers Candidats.
On sait que Kate n'y figure pas parce qu'elle n'est plus opérationnelle avec Aaron à sa charge : elle est donc postérieure au retour des 6 d'Oceanic en décembre 2004. Mais Locke y figure encore : elle est donc antérieure à sa mort en novembre 2007.

Pourquoi Jacob a-t-il arrêté cette liste dans cet intervalle ? pourquoi avec les Nombres de la Dharma ?
Mais si on y réfléchit bien, ces nombres étaient affectés aux 360 candidats depuis longtemps - puisque Jacob les observait depuis son phare, certains depuis leur naissance.
Jacob avait-il deviné que ces 6 Candidats joueraient un rôle important en 2007, pour leur affecter ces 6 nombres ? et quand l'a-t-il fait ? a priori pas avant les années 60 (l'équation de Valenzetti datant de 1962).

Mais alors pourquoi s'être arrêté à cette époque transitoire ? car la liste la plus logique aurait dû être celle des Candidats à la mort de Jacob, et donc avec Kate à la place de Locke...
Une hypothèse : Jacob ne connait pas tout l'avenir, il avait prédit que Kate adopterait Aaron, mais pas que Ben tuerait Locke, et que Claire survivrait... mais quelqu'un a peut-être une meilleure explication ?

- Pourquoi Locke correspond au 4, ou pourquoi le 4 lui a été attribué ? Idem pour tous les autres.
- En gardant l’exemple du 4, pourquoi fait -il partie de l’équation ? (pourquoi pas ou plus le 1,2,3….).
- Quelle relation entre l’équation plus ou moins à l’origine du projet Dharma et l’étude de candidats par Jacob via le phare et la balance de sa grotte ?
J'attends avec impatience tes hypothèses (pour moi ça reste un mystère) !

En revanche j'ai une petite idée sur le choix de certains de ces nombres par les scénaristes, j'y reviendrai dans un autre post.

Et concernant l'équation de Valenzetti, ainsi qu'une inspiration possible - l'Argument de l'Apocalypse -, là aussi j'y consacrerai un post à part.

Je termine ce premier jet par une question : quelqu'un sait-il à quel candidat le nombre 1 est-il attribué ? je n'ai pas réussi à trouver ni dans le Phare, ni dans la Grotte. Mais ça peut être important pour mieux comprendre les propriétés arithmétiques de nos 6 Nombres... à suivre !

http://www.lost-forever.com

4 Re: Et les chiffres alors ? le Ven 18 Juil 2014 - 14:55

Sunil

avatar
Administrateur
agacha a écrit:On ne peut pas commencer sans évoquer l’équation de Valenzetti, bien qu’elle n’existe que dans la Lost expérience, car elle est clairement confirmée par Damon L et  Carlton Cruz dans l’extrait ci-dessous :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=mbLbbNVRmtY
En bref, Damon semble révéler un indice important : pour connaître l'identité de la personne à qui appartient l'œil vu à la fin de la saison 5, il faut utiliser l'équation de Valenzetti en modifiant juste un nombre...
Il n'existe pas de version sous-titrée, ou de transcription en français ?
Et de quel œil parles-tu ? je ne m'en souviens plus.

http://www.lost-forever.com

5 Re: Et les chiffres alors ? le Dim 20 Juil 2014 - 11:14

Sunil

avatar
Administrateur
agacha a écrit:On ne peut pas commencer sans évoquer l’équation de Valenzetti, bien qu’elle n’existe que dans la Lost expérience, car elle est clairement confirmée par Damon L et  Carlton Cruz
Avec cette équation, les scénaristes se sont bien foutus de leurs fans :
- elle était au centre de la Lost Experience, mais n'a jamais été évoquée dans la série, un comble !
- elle ne sert au final à rien, car l'idée était d'en changer des paramètres pour reculer la fin du monde, mais la fin du monde sera reculée sans avoir recours à cette équation, grâce au plan de Jacob et au courage de nos Candidats ;
- la moindre des choses aurait été de proposer quelque part, en filigrane, la teneur exacte de cette équation, et de permettre aux fans matheux de la résoudre, afin de connaître la date de la fin du monde telle que la Dharma la craignait ;
- il n'existe pas d'équation, dans quelque science que ce soit, dont les paramètres sont tous des nombres entiers (4, 8, 16, 16 23, 42 sont des entiers).

Maintenant si on en revient au lien avec les numéros des Candidats, on peut s'amuser à des conjectures intéressantes : changer les paramètres de l'équation - comme a essayé de le faire la Dharma, mais en vain - revient à changer la liste des derniers Candidats... peut-être que changer le 4 en 51 (i.e. Locke en Kate) donne après résolution de l'équation une date de fin du monde repoussée... ce qui est cohérent avec Kate tuant FLocke de sa dernière balle...

http://www.lost-forever.com

6 Re: Et les chiffres alors ? le Dim 20 Juil 2014 - 11:54

Sunil

avatar
Administrateur
agacha a écrit:
En revanche, il faut savoir qu’elle est inspirée d’une équation qui existe qui se nomme « l’argument de l’apocalypse », ou scientifiquement « The Doomsday Argument »
The Doomsday Argument, créé en 1983, est attribué à l’astrophysicien Brandon Carter.
Est-on sûr que les scénaristes se sont inspirés de ce paradoxe ?
Mais peu importe, c'est effectivement plausible.

En revanche ce paradoxe est une vaste fumisterie...
Et pas besoin de passer par la version plus sophistiquée via la formule de Bayes, version pour laquelle Gay et Thomas lèvent le paradoxe avec toute la rigueur qui s'impose.
Car la première version de Carter (1983) est fausse dès le départ ! et je m'étonne que wikipedia n'en parle pas.

Extrait de Wilkipédia :
Le problème peut s'exprimer de manière informelle comme suit :
Soit N le nombre d'individus qui sont nés ou naitront au total dans toute l'histoire de l'humanité.
En prenant un individu au hasard parmi ces individus, il y a 95% de probabilité que cet individu fasse partie des 95% "derniers" individus à être né un jour (dans le passé ou le futur).
Si l'on prend maintenant comme individu au hasard un individu n contemporain, né aujourd'hui, alors le même raisonnement s'applique si l'on suppose l'équiprobabilité : il y a 95% de probabilité que cet individu fasse partie des 95% "derniers" individus.
En probabilités, on travaille sur un univers (un ensemble) dont les éléments sont appelés événements élémentaires. On définit ensuite des événements composés (sous-ensembles de l'univers), régis par des règles (ils doivent former ce qu'on appelle en mathématiques une "tribu") ; puis on définit une probabilité sur ces événements, régie également par des règles strictes (comme la sigma-additivité).
Une conséquence de cette construction est que le nombre d'événements élémentaires est constant, il n'y a donc aucun sens à statuer sur la probabilité que ce nombre soit tant ou tant.
Or dans notre problème, on veut statuer sur la valeur de la durée de l'humanité, ou ce qui revient au même à démographie constante, sur le nombre total d'humains ; on ne peut donc pas prendre comme univers de référence, l'ensemble des humains ; pas plus que l'ensemble des années inclues dans la période d'existence de l'humanité.
Il faut donc choisir autre chose, par exemple l'ensemble des scénarios possibles (qui est fini si on part du principe que dans 5 milliards d'année le soleil s'éteindra).

Mais l'énigme repose sur cette hypothèse :
Si l'on prend maintenant comme individu au hasard un individu n contemporain, né aujourd'hui, alors le même raisonnement s'applique si l'on suppose l'équiprobabilité
hypothèse d'équiprobabilité, qui est de toute évidence fausse ! car elle suppose qu'on a rapporté l'individu n à la population totale N de l'humanité ; sauf que je viens de l'expliquer, cette humanité ne peut servir d'univers de référence, car son cardinal N est variable...
Juste un exemple pour mieux comprendre : si l'humanité dure 1 milliard d'années, alors n a 1 chance sur 1 milliard d'être né en 1962 ; mais si elle dure 5 milliards d'années, cette chance diminue et passe à 0,2 chances sur 1 milliard. Du coup on comprend mieux que s'il est né en 1962, ses chances d'être dans les 5% premiers humains, ou entre 5% et 10%, ou entre 10% et 15% etc... ou entre 90% et 95% ou entre 95% et 100% (i.e. dans les 5% derniers) n'ont aucune raison d'être identiques (et donc identiques à 5%) : aucune raison qu'il y ait équiprobabilité...

La suite de l'énigme repose sur une hypothèse fausse, autrement dit sur du vent, donc n'a pas plus de sens que "si Sudena est Napoleon Bonaparte, alors je suis Pascal Paoli".
Mais ce paradoxe a l'intérêt d'être amusant !

http://www.lost-forever.com

7 Re: Et les chiffres alors ? le Dim 20 Juil 2014 - 13:54

Snow Globe

avatar
Moi ce qui m’a toujours étonné c’est que l’on puisse changer cette équation , parce que la somme des Numbers c’est à dire le fameux nombre 108 , est un nombre extrêmement intéressant , surtout parce qu’il s’agit d’un nombre sacré dans plusieurs religion occidentale, et en particulier le Bouddhisme . Or le Bouddhisme comme nous le verrons dans la section afférente au Temple a son importance ou du moins a eut son importance dans le monde de Lost .

Peut –être qu’il fallait juste changer les Numbers , mais que la somme devait toujours au final être égale à 108 ?



A toi Agacha !!  Very Happy 


_________________

8 Re: Et les chiffres alors ? le Dim 20 Juil 2014 - 16:50

agacha

avatar
dis oh !! On est pas des tout de même quand même! y'a du taf de ouf !!

C'est bon j'arrive !! Deux minutes mon vieux pc est proche de l'hémiplégie ....


Connaissez-vous le YI Jing ou "livre des mutations ?




Le Yi King est un système millénaire, fondé sur l'opposition du Yang et du Yin - le masculin et le féminin, le positif et le négatif -, qui permet d'expliquer la théorie de la relativité et de prédire l'avenir.

Je vous laisse découvrir en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.lousonna.ch/esoterism/yiking/iyikinghist.html


Maintenant, un extrait de Wikipédia, plus pointu :

« Le Yi Jing propose une « carte du monde », qui tente de rendre compte à la fois de la nature, de ses changements, et des humains, de leurs relations, changeantes elles aussi. Parmi les soixante-quatre transitions simplifiées décrites, il est admis que l'une se rapprochera plus que les autres de la réalité observée a posteriori.

La structure du texte est donc à la fois très simple, huit éléments de base, et assez complexe, soixante-quatre variations, avec six nuances supplémentaires, traits ou variantes, à l'intérieur de chaque variation.

À cette structure, purement formelle, s'ajoute une difficulté supplémentaire, pour les Occidentaux : la langue et l'écriture chinoise, qui comportent, comme toute langue, et toute écriture, des jeux de mots, des doubles sens, des évocations implicites, des similitudes de formes et de sons, qui font la richesse évocatoire du texte originel, et constituent des obstacles à la compréhension.


Le Yi Jing demeure un document précieux, qui appartient au patrimoine de l'humanité, et fait partie des trésors de la pensée chinoise. Il a la particularité de provenir des premières formes orientales d'écriture pictographique, et des premières formalisations arithmétiques.

Quelques indications et indices, cependant :

• soixante-quatre hexagrammes représentent 64 étapes intermédiaires d'un cycle éminemment renouvelable, et globalement caractérisé par la philosophie de « Yin-Yang »

• chaque hexagramme est comme l'arcane d'un couple de « crise-opportunité », l'image d'une composition énergétique singulière, qui permet ou devrait permettre d'associer à une situation supposée, un diagnostic et une préconisation plus ou moins explicite

• chaque hexagramme est comme une étape sur la route, comme un moment singulier, de rêve ou de réflexion, de méditation ou de préparation, quelques exemples :

o 1 le créatif, enseigne à gérer la force Yang
o 2 le réceptif, enseigne à gérer la force Yin
o 29 se présente comme une des situations révélatrices de l'enjeu du livre : il s'agit de franchir l'obstacle, de cheminer malgré l'incertitude, de trouver le lien entre son cheminement et son but
o 63 - Équilibre instable dans la satisfaction (« après l'accomplissement »)
o 64 - Équilibre instable dans l'insatisfaction (« avant l'accomplissement ») »

 Arrow 

Bon, en général, les néophytes ne pigent pas du premier coup.

Il se trouve que je tire le Yi Jing , depuis plus de vingt ans (et oui…ms j’ai commencé jeune)

Pour simplifier, voilà comment se passe le tirage

 Arrow  Le consultant choisi deux cartes.

La première le dépeint dans sa situation actuelle, les changements à envisager ou pas, c’est son présent.

La deuxième, décrit le futur avec ses différentes possibilités, découlant des choix du présent.

 Like a Star @ heaven Vous trouverez sur internet des versions du texte original, c'est nébuleux !

Sachant que se sont des vers chinois millénaires , empereurs des doubles sens et sens cachés, le texte reste impénétrable .

 Like a Star @ heaven Vous trouverez aussi des versions de tirages gratuit bidons.

Je vous propose de vous retranscrire le texte de mon Y King , en reprenant les nombres et leurs propriétaires.


Voici quelques cartes de mon jeu :




Et maintenant une petite expérience ….

Je vous invite à lire laisser reposer, puis relire.

Voici les grands traits, par la suite il faudra rentrer dans le détail de chaque nombre ou numéro de carte.
En effet il reste six caractéristiques pour chacun, à exposer.



                      04 John LOCKE la Folie juvénile     蒙

Vous vous trouvez dans une situation pour laquelle votre expérience ne vous est d’aucun secours. Voilà qui vous déroute. N’oubliez pas ceci : la vie est un processus de croissance et de transformation permanentes . Quand nous ne sommes pas prêts à apprendre ou à  nous adapter, nous courrons le risque de stagner.
Acceptez votre impuissance et chercher un conseiller susceptible de vous aider. Ecoutez son conseil, même si au début vous ne le comprenez pas bien.
Et ne vous querellez pas ! Sinon il pourrait se détourner de vous au moment où son ide vous serez la plus utile.
Peut être êtes vous en pleine crise d’identité.
Ne niez pas vos sentiments et à conditions de considérer que la situation est l’occasion d’impulser un développement, vous pourrez certainement dépasser vos problèmes.



                        08 Hugo « Hurley » (REYES) la Solidarité, l'Union  比

Nous, les humains sommes individuellement dotés de préférences et de caractéristiques différentes et avons à faire face à des problèmes. Et pourtant, nous sommes tous les parts égales d’une même communauté. C’est maintenant que vous devez vous joindre à une communauté de gens qui vous ressemblent. Echanger vos idées avec d’autres favoriserait votre développement personnel.
N’hésitez pas trop longtemps ! Si vous loupez le coche et arrivez trop tard, vous passerez à côté d’expériences fondamentales et votre rayon d’action personnelle en sera limité d’autant.
Si vous dirigez d’autres humains n’oubliez pas ceci :
C’est une tâche qui implique de lourdes responsabilités, exige de la grandeur d’âme, de la persévérance et de la force.
Vérifiez donc avec grand soin que vous possédez ses qualités. Vous ne feriez sinon, que semer la confusion.
Seule une communauté dans laquelle chacun a le sentiment d’être respecté est une vraie communauté.




                    15 James « Sawyer » FORD l'Humilité   謙

Toute chose tend vers l’équilibre est la mesure. C’est ainsi que dès que le soleil a atteint son zénith, sa trajectoire se dirige inexorablement vers le déclin. Et que le disque lunaire s’amenuise juste après la phase de pleine lune.
Cette loi n’épargne pas la loi humaine. Cependant, nous les humains, disposons d’un libre arbitre et pouvons décider de favoriser en nous les forces constructives ou destructives.
Le sage recherchera toujours l’équilibre : il ôtera une partie de ce qui est en trop et multipliera ce qui est insuffisant. Il  n’exploitera pas sa force mais montrera de la compréhension à l’égard des faiblesses de son prochain.
Essayez de créer des rapports équilibrés en vous-même et parmi ceux qui vous entourent.
Si vous réussissez à trouver votre équilibre intérieur et à le transmettre aux autres alors vous serez en parfaite harmonie av »c l’entité de la vie et sa force universelle.





                       16 Sayid JARRAH   l'Enthousiasme       豫

Essayez de repérer maintenant dans quelle grande direction va votre vie.
Prenez soin d’agir à l’unisson de l’harmonie cosmique et de votre nature profonde. Ce signe vous conseille de vous mouvoir telle l’eau peut le faire, c’est-à-dire en cherchant la voie la plus aisée, en vous adaptant à la multiplicité des situations. Ce qui vous entoure personnellement obéi à des règles auxquelles vous devez aussi vous plier.
C’est à cette condition, que peuvent naitrent loyauté et volonté de participation. Il faut de l’enthousiasme aux hommes pour que s » concrétisent les idées nouvelles. C’est ce qui se passe chaque que les objectifs de la communauté correspondent aux besoins des individus et que règne un climat favorable à la compréhension et à la confiance.
Tous en tirent profils. Sur le plan personnel, grâce à l’harmonie qui règne entre le corps, l’esprit et l’âme, vous continuerez à vous épanouir. Vous pourrez compter sur votre instinct.




                       23 Jack SHEPHARD   l'Éclatement 剝

Une tendance à aller vers les problèmes, voilà ce qui se dessine maintenant dans tous les domaines de votre vie. Les éléments négatifs apparaissent et s’accentuent. Il n’y a rien à faire contre cette évolution.
Acceptez votre situation telle qu’elle est et tirez parti de cette période pour pratiquer l’introspection. Même les mauvaises périodes ont une fin, comme tout dans la vie.
Une attitude trop brusque finira en malentendus et en disputes, et mettra votre position en danger.
Quand cette phase d’éclatement sera terminée vous aurez  un petit peu muri.




                42       Jin et Sun WON   l'Augmentation 益

Ce signe signifie que la force créatrice du ciel s’unit à celle de la terre.
Mêmes les entreprises difficiles et dangereuses peuvent désormais être menées à bien. Exploitez cette période car elle ne durera pas longtemps. Cette force extraordinaire touche seulement les choses qui possèdent à la fois substance est contenu. Elles ne concernent pas celles qui sont vaines et superficielles. Ce mélange équilibré entre les activités internes et externes fera que vous serez doté de beaucoup d’énergie.
Prenez des responsabilités et multipliez le bien en vous et chez les autres.



                              51 Kate (AUSTEN)    l'Ébranlement          震

Une tension qui s’est accumulée se débloque une grande quantité d’ énergie se libère.
Cette expèrience est vécue comme une sorte de commotion et elle génère l peur car votre vie entière pourrait changer d’un seul coup.
Pourtant l’ébranlement de tout ce qui vous est quotidien, habituel et familier a des effets particulièrement productifs.
En effet, vous allez pouvoir réagir avec plus de décontraction face aux situations changeantes de la vie.
C’est en ressentant aux tréfonds de votre âme, agir les forces du destin que vous faites en même temps l’expérience de la grandeur et de la noblesse de l’ordre cosmique.



Dernière édition par agacha le Mer 18 Mar 2015 - 19:48, édité 1 fois

9 Re: Et les chiffres alors ? le Dim 20 Juil 2014 - 17:48

Sunil

avatar
Administrateur
Bon ben maintenant c'est moi qui ai du taf  Razz 

Mais avant de tenter de digérer le livre des mutations, je repose ma question capitale pour mes propres théories :
Quelqu'un connait-il le nom du candidat n°1 ? je sèche...

Snow Globe a écrit:Peut –être qu’il fallait juste changer les Numbers , mais que la somme devait toujours au final être égale à 108 ?
En voilà une question qu'elle est bonne ! dans ce cas changer le 4 en 51 n'est pas autorisé, il faut opérer un autre changement compensatoire...

Et puis il existe un autre équilibre à prendre en compte :
4 + 8 + 42 = 15 + 16 + 23
c'est-à-dire que le groupe Locke/Reyes/Kwon est censé équilibrer le  groupe Jarah/Ford/Shepard... à moins que ce ne soit un hasard ? Perso j'y vois une balance : à gauche la croyance, à droite le rationnel...

http://www.lost-forever.com

10 Re: Et les chiffres alors ? le Dim 20 Juil 2014 - 22:45

Snow Globe

avatar
Sunil a écrit:Quelqu'un connait-il le nom du candidat n°1 ?
Voici la page Lospedia Us , avec la liste entiére des 360 candidats disposés sur la rosace du phare . Le numéro 1 est un Lostie dénommé Sullivan et qui est mort probablement tué par les flêches des Others durant un flash de l'île .

Voici le lien en question , il faut qu'on se le garde en mémoire ! http://lostpedia.wikia.com/wiki/Candidates




D'abord je voudrai faire remarquer (mais nous l'avons tous remarqué ) que les 64 hexagrammes représentent exactement la moitié de 108.

Ensuite , bravo Agacha , c'est certainement du lourd que nous avons là !
Les trigammes , le ying et le yang .

Je vais revenir !


_________________

11 Re: Et les chiffres alors ? le Lun 21 Juil 2014 - 17:34

Sunil

avatar
Administrateur
Merci pour le n° 1 !
Mais dommage, ça met une de mes théories à l'eau.
Heureusement qu'avec Agacha, on a à manger !!!

Snow Globe a écrit:les 64 hexagrammes représentent exactement la moitié de 108
Euh... 2 x 64 = 128 (enfin je crois...)

http://www.lost-forever.com

12 Re: Et les chiffres alors ? le Lun 21 Juil 2014 - 18:57

Snow Globe

avatar
Oh petard c'est vrai !

Cela me fait la deuxième ânerie en moins de 24 heures , et celle là elle est encore plus grosse que l'autre. Ca va mal , ça va mal !

Je me met un petit ,pour me punir !


_________________

13 Re: Et les chiffres alors ? le Mar 22 Juil 2014 - 23:59

Sunil

avatar
Administrateur
Agacha a écrit:Je vous invite à lire laisser reposer, puis relire.
Je l'ai fait.
J'espère que tu ne m'en voudras pas, mais je n'accroche pas trop.
En particulier, les textes liés aux nombres me semblent relativement interchangeables, donc pas du tout caractéristiques de nos Losties.

Et surtout, je pense qu'on est très loin :
- de ce qui a amené les scénaristes à choisir ces 6 nombres et à les affecter à nos Losties ;
- si on rentre dans l'histoire, de ce qui a motivé Jacob pour attribuer ces numéros à ses derniers candidats.

Sur le plan scénaristique, je dirais simplement que le nombre 64 n'est pas compatible avec la roue de Jacob (360°)... et que l'influence chinoise reste très modique dans Lost.

Concernant Jacob et ses candidats, il en a désigné 360, pour les 360 degrés de sa roue... sans aller jusqu'à dire que les numéros sont des azimuts (ce serait en contradiction avec l'Île qui se déplace), je pense qu'il s'agit bel et bien de repères géométriques dans son système de surveillance des candidats depuis son phare... pas de considération humaine donc, juste des repères techniques.

Pour le choix des scénaristes, je pense qu'il y a eu deux étapes :
- le choix des 6 nombres (d'après moi un mélange de propriétés arithmétiques et de références culturelles, j'y reviendrai) ;
- l'affectation de ces nombres aux 6 candidats est de l'ordre du hasard... ou presque.

En revanche :
la Dharma semble s'être inspirée de ce "livre des mutations", au moins pour son logo... ça ne fait pas l'ombre d'un doute, et pour cela je dis bravo !

http://www.lost-forever.com

14 Re: Et les chiffres alors ? le Mer 23 Juil 2014 - 22:58

Snow Globe

avatar
Je dirais comme toi "les textes liés au nombres sont relativement interchangeable " . Mais c’est aussi parce que je ne suis pas  spécialement passionné , par tout ce qui touche à la numérologie , horoscope etc .   Attention, je ne critique c’est simplement que je suis disons plus cartésien   . Question 


Mais que l’on y croit ou pas , importe peu,  car puisque c’est Jacob qui a lui-même attribué à chacun  des candidats un nombre correspondant , il y a un nombre Yi Jing correspondant (si j’ai bien compris) et ça donne ce qu’Agacha nous as proposé . Dans le fond ,on ne peut pas lui donner tort

C’est comme si je disais , " je suis né le 2 octobre ,  je ne crois pas à l’astrologie, dans je ne suis pas du signe de la balance ".  Sauf que l’on  croit ou non c’est un fait que oui .  

Peut être que toi Sunil , et moi , n’y croyons pas , mais peut être que Jacob y croyait  .  


Je verrais les choses comme cela

:arrow:Jacob a vu les Losties dans le passé ( entre sa prise de fonction au premier siècle après JC et  l’arrivée du Blackrock .  Il a compris qu’ils seraient ses candidats  , avec John Locke qui arrivera un peu plus tard dans les années 50.

Arrow Puis l’équation de Valenzetti  sera développée  en 1962 , pour prédire l'extinction de l'humanité. Les nombres seront les facteurs environnementaux et humains fondamentaux de cette équation. Le but du Projet DHARMA était  de changer les valeurs numériques de ces nombres pour donner une chance de survivre à l'humanité ..Malheureusement cette tentative sera vouée à l’échec et les nombres resteront inchangés (Sources Lospedia).


Jacob , partira (d'aprés ce que je comprends) du postulat inverse , ce seront les nombres liés a des humain qui sauveront l’île , et sans doute d’après lui ,humanité .  

Aussi , il attribuera  un des nombres à chacun de ses Losties candidats  ,  et pourquoi pas si Agacha a vu juste, en se calquant sur le Yi Jing pour  que ça corresponde au mieux .

Edit

Ta théorie Agacha des nombre adapté au Losties , est pour moi inédite , à ma connaissance je n'ai jamais lu quelque chose de similaire sur les forums de Lost .

Je pense à posteriori qu'elle est interressante , aussi je suis entrain de la reétudier pour y revenir bientôt dans un grand topo .  Wink 


_________________

15 Re: Et les chiffres alors ? le Jeu 24 Juil 2014 - 14:53

agacha

avatar
Juste pour répondre avant mon post prévu :



Je veux juste soulever quelques points.
comme on l'a écrit plus haut, il n'est rien mentionné sur l'équation de Valenzetti, à aucun moment on nous propose une réflexion purement mathématique dans la série.

Je pense que la lost experience a permit aux gens solaires de s'y retrouver avec des éléments plus "concrets" et réalistes.

Tandis que les lunaires, se sont retrouvés dans leur univers, et instinctivement se sont posé moins de questions sur tel ou tel phénomène.

Si j'introduis le Yi Jing, c'est que sans déterminer son rôle, il est clairement représenté tout au long de la série.
Comme je l'ai précisé, je proposais une petite expérience, sans affirmer quoi que se soit. De plus j'ai bien spécifier que n'importe quel numéro peut s'accorder avec n'importe qui, puisqu'il ne reflète pas la personnalité d'un personnage X, mais sa situation personnelle à un moment X, dans un lieu X, avec une personne X.
J'ai préciser aussi que le Yi Jing se tirait à l'aide de deux hexagramme, et que par la suite il faut encore mettre en comparaison les lignes des deux hexagrammes et ne garder que les différentes du premier hexagramme.

Comme je me suis tout tapé à la main, ce n'est pas pour rien, même si cette première expérience ne parait pas concluante

C'est un peu comme le lien des candidats de Snow qu'il faut garder au chaud.


Sunil a écrit:Pour le choix des scénaristes, je pense qu'il y a eu deux étapes :
- le choix des 6 nombres (d'après moi un mélange de propriétés arithmétiques et de références culturelles, j'y reviendrai) ;
- l'affectation de ces nombres aux 6 candidats est de l'ordre du hasard... ou presque.



Bien-sûr je ne suis absolument pas d'accord.

Dans un premier temps le phare.

Jacob n'a pas choisi les nombres en fonction des degrés pour moultes raisons c'est incohérent.

Un ordre chronologique est illogique.

Si il s'agit d'un ordre géographique même combat, exemple les Won ne pourraient se trouver si près des autres etc...

Ensuite certains des nombres ne font pas partie des candidats donc il faut les étudier dans leur globalité, mais pas mathématiquement parlant....


Snowglobe a écrit:Jacob , partira (d'aprés ce que je comprends) du postulat inverse , ce seront les nombres liés a des humain qui sauveront l’île , et sans doute d’après lui ,humanité  .  

Aussi , il attribuera  un des nombres à chacun de ses Losties candidats  ,  et pourquoi pas si Agacha a vu juste, en se calquant sur le Yi Jing pour  que ça corresponde au mieux .


Tout à fait Monsieur, mais encore une fois je présentais le Yi Jing, en démontrant que ça pourrait .....mais que ce n'est pas aussi simple que ça malheureusement.

Cependant, j'ai toujours ma petite idée, je vais donc continuer à planter le décor....

Je sens que je vais en faire sourire certain, et provoquer un grand souffle d'inspiration....

Avez vous déjà entendu parler de Synchronicité ?

(source :http://www.aci-multimedia.net/connaissance/synchronicite.htm)

L'histoire de la Synchronicité est aussi vieille que l'humanité. L'Antiquité regorge déjà de méthodes divinatoires qui ont pour base principale la Synchronicité, c'est le cas de toutes les " mancies ", des tarots, de la numérologie, du yi-king ; toutes ces méthodes interprétatives procèdent de la Synchronicité en ce sens qu'elles prétendent établir une relation entre des " signes " (astraux, cartes, numéro,...) et le destin des gens qui consultent. Même l'univers magique du chaman utilise le phénomène de Synchronicité.

De la loi des Séries ou Sérialité à la Synchronicité en passant par les coïncidences et probabilités, " le Hasard et la Nécessité ", les différences sont minces.

Certains événements se reproduisent parfois d'étrange façon comme il se produit des coïncidences bizarres. Hasard, chance et malchance, loi des séries, sont tellement fréquents dans la vie quotidienne qu'ils ont même donné naissance à des dictons comme "un malheur n'arrive jamais seul", "jamais deux sans trois" etc.

Un des premiers chercheurs à s'être intéressé aux problèmes des coïncidences est l'Autrichien Kammerer auquel Arthur Koestler consacra un ouvrage "les racines du hasard". Kammerer, de 20 à 45 ans tient un journal de "coïncidences". Donnons un exemple cité par Koestler : "le 23 juillet 1915 j'ai l'expérience de la série progressive suivante : ma femme lit les aventures de Mme de Rohan... dans le tramway, elle voit un homme qui ressemble à son ami, le prince de Rohan et le soir le prince de Rohan vient nous voir à l'improviste, etc." Kammerer appelait ce genre de phénomène Sérialité ou loi des séries, c'est-à-dire la répétition dans le temps d'événements identiques et qui s'observe en particulier lorsque chance ou malchance paraissent se manifester avec une certaine fréquence (séries d'incendies, accidents d'avions, de train etc. ) ou des événements semblables se répètent avec une cadence bizarre dans un certain laps de temps assez court ou encore lorsque plusieurs jours de suite on retrouve le même numéro, le même objet, on rencontre la même personne, dans les jeux de hasard, la sortie plusieurs fois de suite d'un même numéro. Kammerer considérait que les phénomènes de coïncidences isolées ou en série sont la manifestation d'un principe universel de la nature opérant indépendamment de la causalité physique.


Le célèbre psychologue C. G. Jung fut très influencé par Kammerer et reprit partiellement ses travaux sur les lois de Synchronicité et de Sérialité ; en collaboration avec le célèbre physicien W. Pauly (Prix Nobel de Physique) il tentera d'approfondir ses théories sur la Synchronicité qu'il va définir comme "un phénomène qui semble principalement lié à des conditions psychiques c'est-à-dire des processus de l'inconscient " ou comme étant " l'occurrence simultanée de deux événements liés par le sens et non par la cause". D'ailleurs il est possible que ces lois de Sérialité de Synchronicité abordés par Kammerer et Jung obéissent à des processus psychiques semblables à ceux de la télépathie, qui, elle aussi révèle la réalité des coïncidences dont la fréquence dépasse de beaucoup les normes du hasard admises dans le calcul des probabilités. Or ces coïncidences ne relèvent d'aucune des lois de causes à effets.

Toujours est-il que dans le courant des années 50 et après la prise de position de Jung le monde des psychanalystes, psychiatres et scientifiques s'intéresse à ce problème. Différentes hypothèses furent émises pour expliquer ces étranges Synchronicités et ce phénomène de Sérialité.
Psychologues et psychiatres dans un premier temps reconnaîtront les Synchronicités comme des aides apportées pour soigner les patients. Puis le concept fut appliqué en biologie, en physique, dans les arts, etc. la meilleure explication de la Sérialité fut celle des fractales temporelles qui se manifestent de façon cyclique et similaire comme des battements de coeur.
Mais après tout, y a-t-il une réalité objective derrière ces phénomènes ? Qu'elle est la place du hasard ? Car après tout, ces coïncidences sont l'antithèse du principe de causalité selon lequel tout phénomène à une cause. Et comme tout ce qui n'est pas causal n'est pas scientifique...

Et pourtant le mieux ne serait-il pas de partir de l'épisode célèbre du scarabée doré qui vient frapper aux carreaux du cabinet de C. G. Jung, au moment précis où sa patiente lui raconte que la nuit précédente elle avait rêvé d'un scarabée doré. Il y a là coïncidences de faits sans aucune participation du patient ou de quiconque. La patiente parle d'un scarabée alors que celui-ci tape juste aux carreaux. Elle ne l'a pas appelé et lui ne lui a pas adressé de message pour qu'elle parle de lui au psy. L'animal était là au moment précis où elle en parlait.

De même, vous parlez de quelqu'un et au même moment et vous téléphone alors, télépathie ? Clairvoyance ? Synchronicité ? Ou bien est-ce vous qui créez l'événement par une manipulation télépathique inconsciente ? Nous n'avons pas la réponse, ni les réponses car il y en a peut-être plusieurs, comme il y a plusieurs types de Synchronicité. Mais les liens avec la parapsychologie sont fort probables. Et puis, souvenons-nous de cette maxime relevée par C. G. Jung sur le fronton d'un temple indien "si l'on remonte à l'origine de la coïncidence, elle devient inévitable".


Si vous vous voulez aller un peu plus, je vous invite à cliquer sur le lien ci dessous.

http://www.doublecause.net/index.php?page=Intention.htm

Je me contente de vous laisser les schémas en guise d'amuse gueule....





Je reviens plus tard, dans la soirée pour la deuxième partie, dégainez pas trop vite guys!

 Exclamation  Arrow  pirat



Dernière édition par agacha le Mer 18 Mar 2015 - 19:49, édité 2 fois

16 Re: Et les chiffres alors ? le Jeu 24 Juil 2014 - 23:57

agacha

avatar
Petit briefing sur les chiffres avant de poursuivre:

Ils ne correspondent pas à une localisation, position géographique, même si ils apparaissent autour du cadran du phare. Ils étaient déterminé avant, et le degré leur correspondant attitré sur le cadran.
De plus il n'y en pas 360, mais en effet il y a des chiffres attribués dans les 300.

Ils n’ont pas d’ordre chronologique, même pas à rebours.

Le Yi king ayant seulement 64 hexagrammes, les chiffres supérieurs deviennent incohérents, donc il n’a pas de corrélation à ce moment.

Et pour être honnête, je n’ai jamais vraiment cru qu’ils avaient une dimension mystique, malheureusement, car beaucoup trop nombreux.

Cela fait très longtemps que je tourne autour (comme la cabane …).

Comme je vous l’ai exposé précédemment, je reste persuadée que les réponses sont aussi dans les images que les scénaristes nous ont montré, mais sur lesquelles nous avons glissées.

Dans le « feu » site mon premier poste maladroit lui aussi tournait autour, mais il a été mal interprété et je étais pas dans le même « moud ».

Donc voici le début de ma théorie :

Jacob jusqu’au black rock, se contentait d’attirer des gens, embarcations.., passant à proximité du périmètre de l’île. Sans critère de choix à propos des individus.

Grossièrement, il faisait avec.

Laissant le total libre arbitre aux naufragés, ces derniers se comportant comme des hommes, sans compter l’intervention de MiB, finissaient par s’autodétruire.

On a bien noté qu’à l’arrivée de Ricardo, il a changé de point de vue, et à décidé de donner son coup de pouce au destin.

Il a mis en place sa stratégie, en exploitant la synchronicité de la vie des sujets élus, associé à son pouvoir «de préscience » ou anticipation, pour atteindre son but.

Pour illustrer comme un labyrinthe de billes, chaque chemin est déterminé par ses propres obstacles,  son propre timing….Tout est envisagé et maitrisé.

Restant dans ma théorie, le fait qu’on le voit intervenir après la chute de J Locke, prouve deux choses :

La première qu’il savait ce qui allait se passer et attendait le moment.
De deux qu’il est intervenu sur Locke, donc rectifier le tir, Avec Sayid pour pas qu’il se fasse écrasé, avec Sawyer pour qu’il mette par écrit sa haine et avance avec un but même mauvais, Hugo pour le convaincre de repartir, Kate, Jack et les Won c’est moins clair il faudrait que je m’y repenche.




Alors bien sûr la stratégie de Jacob ne se résume pas à un parcours de billes ou tout autre jeu de plateau et hasard, cependant au nombre d’images de jeux de stratégie, de hasard et sportif, c’est bien que les scénaristes ont voulu nous insufflé un thème récurrent.

Je vous mets un panaché d’images :







(Ca serait dingue de ne pas les prendre en compte !)

Il a choisi les autres, il est à l’origine de la présence de la Dharma, pour les individus et leur « conséquences », leur « onde de choc », et les choses se sont mises en place fatalement en cascade.

La synchronicité inhérente à la vie de chacun a fait son œuvre, il a créé un ou plutôt des réseaux  plus ou moins interconnectés avec leurs conséquences escomptées.

Instinctivement, je dirais que les chiffres font partie de cette stratégie et oui je pense que Jacob a fini par trouver son jeu comme son frère lui avait conseillé, et qu'il en applique les règles.
Les chiffres ne sont pas interchangeables car leurs assignation aux personnages fait partie de la stratégie.

Et pour moi ils correspondent à un numéro de position /déplacement, un numéro d’action, ….. quelque chose dans cette esprit.

C'est donc dans cette direction que je dirige mes réflexions.

Mais pour éclairer la justification des chiffres il y a d'autres paramètres à prendre en compte avant toute recherche.

Je reviens avec sous peu...

A suivre …. pirat

17 Re: Et les chiffres alors ? le Ven 25 Juil 2014 - 23:32

Snow Globe

avatar
Houla , tu vas trop vite Agacha , j’aurai du te demander de me laisser le temps de bien et répondre sur les nombres associés au Losties en fonction du Yi Jing , parce que je veux vérifier quelque chose , masi ce quelque chose prend du temps ! Cool 

Comme je me suis tout tapé à la main, ce n'est pas pour rien, même si cette première expérience ne parait pas concluante
Ta ta ta , J’étais d’accord avec Sunil pour dire que "les textes liés au nombres sont relativement interchangeable " , mais ça mérite une verif , avant de jeter tout ça aux orties .  Wink 

Avez vous déjà entendu parler de Synchronicité ? Oui , la théorie de la Synchronicité dans le monde de Lost , avait été élaborée par un fan qui il est vrai avait des talents littéraires ,à l’époque héroïque (vers l’an de grâce 2005/ 2006) . Elle disait que la Synchronicité était la base de tout dans le mode de Lost , et qu’elle expliquerait tout au final , ce qui a été récusé en grande partie dans la saison 6.

Synchronicité il y a dans le monde de Lost (et rien qu’en revisionnant la saison une on en voit a tous les épisodes ) c’est une évidence , mais elle n’a rien a voir avec le fait que les Losties aient été sur l’île .puisque c'est Jacob et non aps le hasard .



Ensuite pour en revenir à ton dernier post , je suis assez d’accord avec toi , quand tu as écris

Jacob jusqu’au black rock, se contentait d’attirer des gens, embarcations.., passant à proximité du périmètre de l’île. Sans critère de choix à propos des individus.

Grossièrement, il faisait avec.

Laissant le total libre arbitre aux naufragés, ces derniers se comportant comme des hommes, sans compter l’intervention de MiB, finissaient par s’autodétruire.

On a bien noté qu’à l’arrivée de Ricardo, il a changé de point de vue, et à décidé de donner son coup de pouce au destin.

Il a mis en place sa stratégie, en exploitant la synchronicité de la vie des sujets élus, associé à son pouvoir «de préscience » ou anticipation, pour atteindre son but.
J’ai été voir sur Lospedia la fameuse liste des 360 candidats disposée sur la rosace du phare , http://lostpedia.wikia.com/wiki/Candidate , et une bonne centaine de noms correspond a des noms connus et contemporains . Alpert n’y figure pas

Aussi je pense également ,que Grosso modo


1) Avant l’arrivée du BR , Jacob observait les gens qu’il voulait attirer sur l’Ile grâce a son phare . Il a affirmé que personne ne pouvait venir sur l’île sans son accord . Donc il reconnait implicitement que le BR c’est lui , que Richard Alpert c’est lui , avant cela les Khmers etc .

2) Et ce n’est qu’après l’arrivée du BR qu’il a élaboré définitivement sa liste des 360 candidats ,puisqu’on y retrouve pèle mêle , des soldats us des années 50 , des anciens de la DI et des Others , et nos Losties .

Et d’accord avec toi , lorsque tu dis « Il a mis en place sa stratégie, en exploitant la synchronicité de la vie des sujets élus, associé à son pouvoir «de préscience » ou anticipation, pour atteindre son but. »
Pour les Kwon, il a été à leur mariage pour les toucher et les protéger au moins un grand temsp de sa grace ; cela à permis à Jin de survivre à l’explosion du Kahana puis de rejoindre les joyeux drilles et ses anciens compagnons de la DI .


Il me tarde de voir ou va nous mener tes réflexions Agacha , ! (mais laisse moi le week end pour le Yi Jing et vérifier quelque chose ) Very Happy 


_________________

18 Re: Et les chiffres alors ? le Sam 26 Juil 2014 - 13:08

agacha

avatar
No problemo Snow, je te laisse la main !

Cependant ,petit nb :

Snow Globe a écrit:
agacha a écrit:Comme je me suis tout tapé à la main, ce n'est pas pour rien, même si cette première expérience ne parait pas concluante
Ta ta ta , J’étais d’accord avec Sunil pour dire que "les textes liés au nombres sont relativement interchangeable " , mais ça mérite une verif , avant de jeter tout ça aux orties .  Wink

Shocked ?? Je me pose la question sur la clarté de ce que j'écris ....Parce que:


agacha a écrit:Comme je me suis tout tapé à la main, ce n'est pas pour rien, même si cette première expérience ne parait pas concluante

C'est un peu comme le lien des candidats de Snow qu'il faut garder au chaud

Je ne "remise" pas le Yi King, je dis juste qu'il faut éclaircir d'autres points avant d'y revenir, mais il est toujours là....Exclamation 

J'attends avec impatience ta prise de chou à son propos, Snow.!!bounce 


Je rappelle juste deux points que j'ai précisé précédemment :

agacha a écrit: De plus j'ai bien spécifier que n'importe quel numéro peut s'accorder avec n'importe qui, puisqu'il ne reflète pas la personnalité d'un personnage X, mais sa situation personnelle à un moment X, dans un lieu X, avec une personne X.

J'ai préciser aussi que le Yi Jing se tirait à l'aide de deux hexagramme, et que par la suite il faut encore mettre en comparaison les lignes des deux hexagrammes et ne garder que les différentes du premier hexagramme

Ce n'était donc pas terminé....ça mijote...


Voilà, maintenant je t'attends, mais dépêche toi j'ai encore des éléments à mettre en place !


 pirat



Dernière édition par agacha le Mer 18 Mar 2015 - 19:50, édité 1 fois

19 Re: Et les chiffres alors ? le Sam 26 Juil 2014 - 14:55

Sunil

avatar
Administrateur
Ouh là là, ça cogite, ça cogite ! Chouette !!!
Et ici en Corse, c'est l'heure de la sieste...

Je ne sais pas quand j'aurai le temps de participer, mais je voudrais juste rectifier un truc :
agacha a écrit:
Sunil a écrit:Pour le choix des scénaristes, je pense qu'il y a eu deux étapes :
- le choix des 6 nombres (d'après moi un mélange de propriétés arithmétiques et de références culturelles, j'y reviendrai) ;
- l'affectation de ces nombres aux 6 candidats est de l'ordre du hasard... ou presque.
Bien-sûr je ne suis absolument pas d'accord.

Dans un premier temps le phare.
Jacob n'a pas choisi les nombres en fonction des degrés pour moultes raisons c'est incohérent.
Un ordre chronologique est illogique.
Si il s'agit d'un ordre géographique même combat, exemple les Won ne pourraient se trouver si près des autres etc...
Ensuite certains des nombres ne font pas partie des candidats donc il faut les étudier dans leur globalité, mais pas mathématiquement parlant....
Ma théorie concernant la numérotation de Jacob n'est qu'une esquisse, et tes objections sont tout-à-fait recevables.
J'étudierai en détail ta propre théorie avant de m'y attaquer.

Mais dans ce que tu cites, je parle du choix des scénaristes : tu sais bien que beaucoup de nos théories sont des extrapolations que les scénaristes n'ont pas développées eux-mêmes... et je doute qu'ils aient fait une étude de Yi King pour choisir les 6 numéros... on peut prêter cette démarche à Jacob, mais que les scénaristes l'aient fait eux-mêmes et ce dès le pilote de la série (le vol 815 contient déjà 2 numéros, le 8 et le 15, tandis que Jack est à la place 23 dans l'avion) j'en doute fort.
C'est pourquoi je cherche les motivations des scénaristes pour ces 6 nombres, lorsqu'ils ont ébauché la série.
Et s'il y a réellement lien avec le Yi King, ils ont dû introduire ce lien bien plus tard (par exemple pour l'affectation des numéros aux candidats).

http://www.lost-forever.com

20 Re: Et les chiffres alors ? le Sam 26 Juil 2014 - 15:19

agacha

avatar
Rhaaaa !!! Décidément on ne se comprend pas Dude!

J'ai promis à Snow de l'attendre alors je vais faire gaffe.

Pour être claire :

Les chiffres en tant que tels n'ont aucun intérêt, ce que je veux dire :

Si les chiffres avaient été autres ça n'aurait rien changé, c'est le rôle que les scénaristes ont voulu leur donner qui est important.

Bien sûr qu'il n'ont pas étudier le Yi King, comme ils n'ont pas étudier l'égyptologie ou la physique quantique, cependant ils sont présents dans la série comme quelque chose d'intrinsèque.

A la place des ours polaires ils auraient pu choisir des loups sibériens, c'est le contraste qui est important. Idem pour les chiffres leurs valeurs ont s'en fiche tant qu'on a pas trouver à quoi ils servent ou correspondent.

J'associais le Yi King à la Dharma, non à Jacob spécifiquement. J'ai une théorie à ce propos mais i wait for Snow...

Et je vais faire ma chieuse lunaire, mais essayer de changer de point de vue, juste pour voir ce que ça donne. Renversez tout ....



Dernière édition par agacha le Mer 18 Mar 2015 - 19:50, édité 2 fois

21 Re: Et les chiffres alors ? le Sam 26 Juil 2014 - 22:25

Sunil

avatar
Administrateur
agacha a écrit:Si les chiffres avaient été autres ça n'aurait rien changé, c'est le rôle que les scénaristes ont voulu leur donner qui est important.
On est d'accord alors !

Idem pour les chiffres leurs valeurs ont s'en fiche tant qu'on a pas trouver à quoi ils servent ou correspondent.
C'est là que je ne suis pas d'accord : les valeurs des nombres, comme les livres ou chansons qui ponctuent la série, n'ont pas forcément d'importance pour l'intrigue, mais n'ont pas pour autant été choisies au hasard par les scénaristes : il y a à chaque fois une référence culturelle intéressante, ou une allusion à d'autres scènes de la série.
Parmi les 6 nombres qui nous intéressent, il me parait évident que 23, 42, et leur somme 108, sont des références culturelles ; et que les autres nombres sont des compléments arithmétiques (j'y reviendrai plus tard).
Et je trouve important, pour bien comprendre la construction mentale qui a conduit les auteurs à nous proposer leur œuvre telle qu'elle nous est présentée, de nous poser le plus souvent possible la question "pourquoi ont-ils fait tel ou tel choix ?"
C'est pour moi aussi intéressant que de reconstruire l'histoire complète à partir des bribes qui nous sont fournies.
Et l'un n'empêche pas l'autre !

http://www.lost-forever.com

22 Re: Et les chiffres alors ? le Sam 26 Juil 2014 - 23:53

agacha

avatar
Sunil a écrit:Pour le choix des scénaristes, je pense qu'il y a eu deux étapes
- le choix des 6 nombres (d'après moi un mélange de propriétés arithmétiques et de références culturelles, j'y reviendrais;
- l'affectation de ces nombres aux 6 candidats est de l'ordre du hasard... ou presque

Sunil a écrit:Mais dans ce que tu cites, je parle du choix des scénaristes : tu sais bien que beaucoup de nos théories sont des extrapolations que les scénaristes n'ont pas développées eux-mêmes... et je doute qu'ils aient fait une étude de Yi King pour choisir les 6 numéros... on peut prêter cette démarche à Jacob, mais que les scénaristes l'aient fait eux-mêmes et ce dès le pilote de la série (le vol 815 contient déjà 2 numéros, le 8 et le 15, tandis que Jack est à la place 23 dans l'avion) j'en doute fort.
C'est pourquoi je cherche les motivations des scénaristes pour ces 6 nombres, lorsqu'ils ont ébauché la série.


Sunil a écrit:C'est là que je ne suis pas d'accord : les valeurs des nombres, comme les livres ou chansons qui ponctuent la série, n'ont pas forcément d'importance pour l'intrigue, mais n'ont pas pour autant été choisies au hasard par les scénaristes : il y a à chaque fois une référence culturelle intéressante, ou une allusion à d'autres scènes de la série.
Parmi les 6 nombres qui nous intéressent, il me parait évident que 23, 42, et leur somme 108, sont des références culturelles ; et que les autres nombres sont des compléments arithmétiques (j'y reviendrai plus tard).



for Sunil:
Je ne te suis pas, désolée Sunil, je trouve ce genre de raisonnement, pour reprendre un terme moultement usité, capilotracté. Je vais te laisser exposer ta théorie, je reprendrais, ensuite.

Et je reste persuadée que comme la cabane, et d'autres mystères, la réponse est plus évidente et simple dans sa motivation, que les prises de choux que l'ont se fait.

Parce que malgré tout c'est une série tv, génialissime est_elle.

23 Re: Et les chiffres alors ? le Dim 27 Juil 2014 - 13:37

Sunil

avatar
Administrateur
agacha a écrit:Et je reste persuadée que comme la cabane, et d'autres mystères, la réponse est plus évidente et simple dans sa motivation, que les prises de choux que l'ont se fait.
Il n'y a rien de capillotracté à dire que les scénaristes ont une certaine affection pour le Psaume 23, ou pour le roman de science fiction "Le guide du voyageur galactique" dans lequel la réponse unique à la question ultime sur le sens de la vie est "42".
Les motivations des scénaristes sont, en l'occurrence, assez simples.

Ce n'est pas pour autant qu'il faille rejeter les explications compliquées : en prouvant que la Cabane était celle de Jacob, tu as simplifié avec bonheur la théorie de son histoire, et j'y adhère désormais totalement ; mais d'autres aspects ne seront pas simplifiables, ne serait-ce parce qu'une cabane qui se déplace, ça n'a rien de commun - même si ça serait drôlement pratique pour les vacances Wink
Et donc chercher à simplifier ne doit pas être un objectif systématique, sinon on risque de passer à côté de jolies constructions des auteurs.
Le snow globe ou la théorie du complot sont pour moi deux excellents exemples de théories sophistiquées qui donnent tout son sens à Lost.

PS : on ne se prend pas le choux, on débat avec passion  Cool 

http://www.lost-forever.com

24 Re: Et les chiffres alors ? le Dim 27 Juil 2014 - 15:07

Snow Globe

avatar
Moi je crois et je reSterai toujours persuadé , qu'il y a eut un gros , que dis-je un énorme travail de recherche en amont , de la part des scénaristes .

Ce n'est pas possible autrement et que tout ça ne soit que du pif , du style " on va prendre des nombre au hasard , on va en faire une suite , puis on arrivera bien à trouver quelque chose pour lier tout cela, aprés coup "je n'y crois pas une seconde.


On va bientôt dans notre rewatch des épisodes , aborder le cas de l'avion Nigerian, qui est à mon avis la demonstration magistrale de cet énorme travail de recherche qu'ils ont effectué en amont .Vous verrez comment les scénaristes ont poussé leurs recherches ... Cool 

En ce qui concerne les nombres , ma conviction est faite que les scénaristes savaient à peu prés dés le départ qu'ils seraient attribués au final aux Losties  , sans peut être savoir precisemment comment ils seraient repartis. Mais cette incertitude était uniquement du d'apres moi  , parce qu'ils savaient que le tournage durerait de nombreuses saisons , et qu'il risquait d'y avoir des turns overs d'acteurs independants de leurs volonté .  

Ma conviction est aussi faite , que dans l'esprit des scénaristes , que c'est du côté des religions orientales qu'il faut rechercher la réponse .

On va voir jusqu'au ce fil va nous mener ! Laughing


_________________

25 Re: Et les chiffres alors ? le Dim 27 Juil 2014 - 16:33

agacha

avatar
Aloa,

Et du coup ?, j'attendais ta théorie? ! On attendait ta théorie !!

 Cool

PS: Y'a til un musicien ou musicienne parmis nous ? Si oui, ça serait super cool de me contacter en mp ! Idea

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum