Les irréductibles de Lost

Forum pour les nostalgiques et passionnés de la série Lost. Venez partager vos analyses et théories, parler mythologie, histoire, géographie, littérature, musique...


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

2.20 - Compagnon de déroute / Two for the Road

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Nico78

avatar
Lien Lostpédia : 2.20
_______________________________________________________
Le 62e jour, terré dans son silence, « Henry » fait la grève de la faim, et il essaie de tuer Ana-Lucia lorsqu'elle tente de communiquer avec lui. Elle veut se venger et va auprès de Sawyer pour lui soutirer une arme. Jack et Kate ramènent Michael. Il raconte qu'il a trouvé le camp des autres, c'est un groupe misérable vêtus de haillons, constitué surtout de femmes, habitant dans des tentes. Il a compté vingt-deux personnes, dotées de deux armes à feu qu'ils utilisent pour garder l'entrée d'une structure souterraine (probablement une autre station Dharma). Hurley veut faire quelque chose de romantique pour Libby, il décide de l'emmener en pique-nique. Michael tire sur Ana-Lucia (qui gardait Henry Gale), sur Libby (qui était venue dans le bunker pour chercher des couvertures), ainsi que sur lui-même afin de libérer Henry Gale pour que « les Autres », quant à eux, libèrent Walt.

Résumé du flashback

Après le meurtre de Jason, Ana-Lucia démissionne. Lorsque Christian Shepard la croise à l'aéroport, il lui demande d'être son garde du corps et de venir avec lui en Australie.

Snow Globe

avatar
Il est temps de reprendre nos commentaires  cheers


Two for the road *

C’est un épisode charnière qui va lancer la fin de saison qui s’approche.  Malheureusement il va finir de façon dramatique à cause d’une énorme trahison de Michael Dawson fraichement de retour parmi les Losties . Car la seule chose qu’il faut retenir c’est le drame final et donc le meurtre de deux rescapés du crash , rendant tout le reste bien dérisoire comparé  .

La trahison :

Michael avait-il vraiment besoin d’aller commettre un meurtre , pour réussir son plan , à l’évidence libérer Fake Henry Gale , pour plus tard envoyer ses amis dans la gueule du loup ,soit disant pour libérer Walt ? Je ne le pense pas , il aurait pu faire autrement , il aurait dû faire autrement , mais jamais de la vie tuer Ana Lucia . Il est impardonnable , et il le comprendra plus tard .
Libby est une victime collatérale qui prouve toute connerie de son geste  car à partir du moment où il l’enclenche il doit tuer tous les témoins qui se présentent  . C’est la faute à pas de chance pour elle , s’aurait pu être n’importe qui à sa place …ou personne . Elle était là au mauvais moment .

Bon Michael est un traitre impardonnable, mais il y en a d’autres qui méritent vraiment des baffes …

Oui parce qu’a force de se faire des cachoteries et de se cacher les bonnes infos ce que nous déplorions d’ailleurs il y a peu , nous en sommes maintenant arrivés à un drame.  Drame qui aurait pu être tout à fait être évité si Kate avait dit ce qu’elle avait vu dans la station médecine .
Que Claire qui est pour être gentil "un peu à l’ouest" n’en ai pas parlé on le lui pardonne , mais pourquoi Kate a-t-elle caché à tous qu’elle savait que les Others se déguisaient en se faisant passer pour des hommes des cavernes ?





C’est une grave faute , oui parce que sachant cela les Losties auraient réfléchi à deux fois avant de gober benoitement les dires de Michael Dawson . Avec un brin de malice son histoire serait tombée comme un château de carte très rapidement . Ana Lucia en bon flic aurait fait le rapprochement entre  son départ précipité vers les Others et le fait que les Others les attendaient au coin du bois bien déguisés comme par hasard .

Arrow Tiens à bien y réfléchir , je me demande si Michael n’a pas hésité à Tuer Ana Lucia , justement parce qu’il l’a savait capable de démonter son mensonge à moment donné .

Le reste et bien dérisoire comparé:

Les destins croisés d’Ana Lucia et de feu Christian Shephard.
Les efforts maladroits d’Hurley pour séduire Libby
Mention spéciale à FHG aka Benjamin Linus qui réussi une fois de plus à inverser la situation et à démonter tous ses adversaires par l’écrasante et désarmante aussi , supériorité de son jeu d'acteur et de ses arguments .

*Nb
A l’époque de la sortie de cet épisode, il y a eu une polémique naissante sur internet , au sujet du départ de l’actrice incarnant  Libby : Cynthia Watros  En effet celle-ci fut arrêtée en état d’ébriété au volant de sa voiture dans les semaines précédant sa sortie . Sachant qu’aux Usa ce genre d’ "exploit"et particulièrement mal vu, des internautes ont alors logiquement pensé que les scénaristes de Lost metraient fin à son contrat en se débarrassant d’elle dans un des épisodes à venir .  Évidemment la polémique allait enfler après cet épisode... Ce que les scénariste vener Evil or Very Mad démentirent.

Le titre de cet épisode doit donc plutôt être vu comme un pied de nez des scénaristes aux fans et à tous ceux qui penseraient que les frasques de Cynthia Watros causeraient son éviction du casting et donc sa mort prochaine.Ce qui arrivera precisement à la fin de cet épisode!

Pour ma part , c’est sur que cette accusation tombait bien mal par rapport au scénario qui avait été élaboré à l’avance . Mais je reste persuadé que ça n’avait rien à voir , parce qu’il fallait de toutes façon que Libby meure pour deux raisons !

1) Hurley aurait tôt ou tard fini par se souvenir ou il l’avait vu , mais encore cela n’était pas bien grave et aurait pu s’expliquer par une simple retenue , pudeur par rapport à un épisode pas bien folichon de sa vie
2) Mais surtout la raison majeure c’est qu’il fallait qu’elle meure avant le retour de Desmond . Parce que les explication avec lui auraient risqué d’être très embarrassante . Je donnerai mon point de à ce propos dans les commentaires à venir de l’épisode qui conclura cette seconde saison .


_________________

Sudena

avatar
Je me mets demain soir à cet épisode, juré! Et je te remercie de l'avoir déniaisé (d'autant plus que je suis d'accord sur pratiquement l'ensemble des points importants...)...

Sunil

avatar
Administrateur
Et moi je m'y colle mercredi ! Youpi !

http://www.lost-forever.com

Sudena

avatar
Cet épisode est l'un des plus choquants de la série car personne _ je le gage _ ne s'attendait à ce retournement de situation: Michael devenant un meurtrier un assassin!.. Certes, ses explications sur le mode de vie des Autres semblent douteuses, mais nous étions alors prêts à lui accorder entièrement le bénéfice du doute au nom de la simple confiance qu'on doit à un ami...et c'est effectivement là que la mesquinerie de l'attitude de Kate a pesé très lourd dans la balance, car, comme tu le dis, Ana Lucia et certainement Sayïd se seraient méfié de ces dires et en auraient parlé au moins à Jack: ce côté "je boude et je n'en fais qu'à ma tête car on n'a pas été correct avec moi, na!.." et ses conséquences funestes préfigure l'attitude insupportable de Kate à la fin de la saison 5 et au début de la 6: elle n'a pas tiré de leçons de son erreur...probablement parce qu'elle ne s'est même pas posé la question de son éventuelle responsabilité (à sa décharge, tout s'enchaînera tellement vite qu'elle n'aura pas le temps d'y penser...avant la cage)...

Locke est également blâmable et pour les mêmes raisons: à n'en vouloir faire qu'à sa tête, il a abandonné le bunker et n'a pas mesuré l'urgence...jusqu'à ce qu'il se rende compte que Sawyer, également abusé (lui à-cause de la jalousie qui révèle sa faiblesse niveau sexe [arroseur arrosé...mais au moins lui s'en rendra compte...]), a laissé le champ libre au drame...

D'ailleurs la question du pourquoi de l'attaque de "Henri" sur Ana Lucia est intéressante. Selon moi, le meurtre de Goodwin et de ses autres sbires n'est qu'un prétexte pour se donner bonne conscience: s'il l'a attaquée, c'est, d'une part, parce qu'il n'a pas réussi à l'abuser, d'autre part parce qu'elle lui a sauvé la vie: il a une dette envers quelqu'un qu'il méprisait auparavant: il s'est donc trompé sur son compte et, s'il s'en rendra compte juste à temps pour trouver les bon mots lors de leur dernière rencontre, il ne peut pas lui pardonner (cf: mon topic sur la Révolution et l'attitude de l'Autrichienne vis à vis de de la Fayette quand celui-ci lui a sauvé la vie lors des journées d'octobre...).

Je m'abstiendrai de commenter l'attitude de Michael ici car nous aurons tout le temps de découvrir son histoire (et donc de le juger) dans deux épisodes...

Mais voilà Ana Lucia... L'épisode des dernières épreuves, des derniers doutes, de la lumière enfin entrevue...avant une conclusion d'autant plus brutale que rien ne nous préparait à ce que ce personnage meure comme ça: elle semblait au-contraire prendre enfin le chemin de la rédemption et à dire adieu à la carapace qu'elle s'obligeait toujours à porter: elle refuse de tuer "Henri" et, pour la première fois, accepte de subir sans décider elle-même...ce qui lui coûtera la vie. Je vous avoue que ce moment, juste avant de mourir, où elle pleure en silence, affalée sur la canapé, est pour moi le plus émouvant de ce personnage: en refusant de tuer, elle a _ et elle en est consciente _ accompli l'acte le plus courageux de sa vie (la grandeur et le courage n'est pas de tuer mais au-contraire d'épargner: encore une fine allusion à la peine de mort et à la loi du talion de la part de la série...). Mais, en regardant ses flash-backs, on pourrait se demander pourquoi elle a dû à ce point refaire tout ce chemin sur l'île alors que l'aventure australienne avec Christian Shephard avait semblé la libérer de la même façon...
Et la réponse tient à un coup de fil: celui qu'elle a passé à sa mère juste avant de prendre l'avion. Un coup e fil...ou plutôt un non-dit. En-effet, on voit mme Cortez très émue au bout du fil, noter frénétiquement l'heure d'arrivée de sa fille...mais elle ne lui dit rien et Ana, elle, attend désespérément quelque-chose après s'être dénudée à ce point et on a envie de hurler à mme Cortez "Bon sang! mais dis-lui que tu l'aimes!!. Ta fille a besoin d'entendre sa mère lui dire "Je t'aime" une fois dans sa vie: elle ne peut pas le deviner, d'autant moins qu'elle s'est déjà si durement jugée!..". Un "je t'aime" oublié...et tellement de conséquences et de souffrances engendrées...
L'aventure australienne permet néanmoins d'ouvrir une bien curieuse porte: ainsi, Christian Shephard aurait une fille?!.
Mais la mort d'Ana Lucia permet de prouver que tout peut aller très vite dans Lost: aucun personnage n'est à l'abri et la mort peut frapper n'importe qui n'importe quand, de la même façon qu'il y a une part de hasard inhérente à chaque vie...

Hurley et Libby, eux, apportent à-priori une note plus souriante à l'épisode (Hurley particulièrement, qui multiplie les gaffes...sous les yeux amusés de Jin)...jusqu'à, encore une fois, ler etournement de situation et la pauvre Libby arrivant au mauvais endroit au mauvais moment... J'attends, Snow Globe, ce que tu veux dire quant au problème qu'aurait suscité la rencontre ente Desmond et Libby, car si je peux cerner le problème pour Desmond, je le vois moins pour Libby (après tout, elle ne fait jamais miroiter à Hurley qu'il est son premier amour...).

Mais la conclusion de cet épisode est inoubliable dans plusieurs sens: d'abord pour le retournement de situation révélant en Michael un Janus de la pire espèce, ensuite pour son extrême violence alors que l'épisode n'avait pas été, jusqu'alors, particulièrement rapide au niveau du rythme (un peu plus que ceux de cette saison mais guère...), enfin et surtout pour un détail (encore une fois inspiré par un épisode de Buffy [l'un des plus terribles de la série]) que je tiens à signaler et à souligner: au moment des coups de feu, il n'y a plus la moindre musique!.. Ce qui donne à cette conclusion un côté très mat qui accentue la violence tant du son de ces coups de feu que de la puissance de cette trahison...

Sunil

avatar
Administrateur
Je partage vos analyses (une fois de plus !)

Mais quel cliff sur les personnages, sans doute un des plus forts de la série : désormais on pourra légitimement se dire que derrière chacun de nos "gentils" Losties se cache peut-être un assassin en puissance...

Comme d'hab, quelques remarques de ci de là.

---------------------------------

Ana Lucia vs Ben : plusieurs raisons ont poussé Ben à vouloir la tuer.
La vengeance (pour Godwin) n'est sans doute pas la première (on saura plus tard que Ben a envoyé Godwin à la queue de l'avion pour le punir de s'envoyer en l'air avec Juliet - dont Ben reste platoniquement amoureux...)
Mais Ben voit effectivement en Ana Lucia une personne sans compromission, qu'il ne parviendra pas à manipuler, elle représente donc un danger pour lui et les Autres.
Par ailleurs elle ne fait pas partie des "bons", entendez elle n'est pas dans les listes de Jacob, ou encore pas candidate : Ben n'a aucune raison de l'épargner.
Si Locke n'était pas arrivé à temps, Ana Lucia y passait. Ben a peut-être sous-estimé l'infirme Locke... Il s'en mordra les doigts lorsque Ana Lucia tentera de le tuer à son tour, et je pense que dans cette scène il ne joue plus, il a réellement peur de mourir ; et je ne crois pas que cette fois c'est son jeu qui le sauve : Ana Lucia a évolué, elle ne veut plus se détruire comme elle l'a fait en tuant Jason, et c'est sans l'influence de Ben qu'elle décide de ne pas appuyer sur la gâchette.
Quant aux raisons de cette évolution tardive d'Ana Lucia, Sudena l'a magnifiquement montré - moi aussi je voulais crier à sa mère de lui dire enfin "je t'aime ma fille" !

NB : Ben accuse Ana Lucia d'avoir tué 2 Autres ; mais qui à part Godwin ? je ne m'en souviens plus.

---------------------------------

Locke vs Ben : Ben continue avec talent son travail de séduction... mensonges bien sûr : Ben ne venait pas pour Locke, mais pour recruter Jack le chirurgien. Cependant il y a une part de vrai dans son discours : Locke est bien "l'un des bons", au sens où il est candidat ; et oui Ben craint Jacob - même s'il sait que ce dernier ne le tuera pas.

---------------------------------

Une nouvelle fois Ben essaye de nous alerter sur le fait qu'il n'y a pas les gentils Losties vs les méchants Autres ; l'avenir lui donnera raison, mais à ce stade nous spectateurs étions encore sous la coupe des Losties, Losties persuadés de représenter le bon côté de la population de l'Île.
Le geste final de Michael va cependant commencer à semer le doute, d'abord chez nous, puis plus tard chez les Losties lorsqu'ils sauront ce qu'il a fait.

En attendant on a dans cet épisode un excellent exemple des conséquences terribles que peut avoir l’égoïsme intra Losties, via Kate qui aurait dû révéler ce qu'elle savait de la vrai nature des Autres, cf vos explications Snow et Sudena.

---------------------------------

Michael aurait-il pu épargner Ana Lucia ? pas sûr... il pouvait la blesser, et libérer Ben ; mais comment aurait-il pu alors persuader les 4 (Jack, Kate, Sawyer et Hurley) de se rendre chez les Autres ? Une fois désigné comme traitre, Michael n'a plus aucune influence. Et le seul moyen que sa traitrise soit momentanément cachée, c'est d'éliminer tout témoin - sachant que Michael n'aurait jamais été seul au Cygne.
Bon, en cherchant bien, il aurait pu après l'avoir blessée ligoter Ana Lucia et la tenir prisonnière hors du Cygne dans un endroit reculé, provisoirement.
Mais obnubilé par ce qu'il estime son devoir de père, il a préféré faire au plus simple et donc au plus sûr, sans se poser de question.

On y reviendra mais l'acte de Michael est pour moi doublement impardonnable : pour Ana Lucia et Libby bien sûr ; mais aussi pour Walt, qu'il va détruire en lui offrant une des pires images qu'un père puisse donner de lui, celle d'un assassin. Nul doute que Walt eût préféré rester prisonnier plutôt que d'être libéré via cet odieux stratagème.

http://www.lost-forever.com

Sudena

avatar
Pour la mort d'Ana Lucia, Michael pouvait aussi, tout simplement, l'envoyer dehors en prétextant le fait qu'elle a besoin de prendre l'air ou qu'il n'a pas envie qu'on le regarde pendant qu'il tue "Henri": rien n'était nécessaire dans son geste: Ana Lucia est tellement déboussolée à ce moment-là qu'elle aurait obéi sans même s'en rendre compte... Mais, surtout, il aurait pu faire confiance à ses amis et donc chercher d'autres stratagèmes!..

Certes il n'y a pas les "bons" losties contre les "méchants" Autres...mais quand-même les Autres sont presque tous _ à quelques remarquables exceptions près _ des abrutis finis obéissant religieusement aux ordres de Jacob qu'ils n'ont jamais vu: c'est précisément parce qu'ils sont manipulables au plus haut point qu'ils ne sont pas candidats: ce sont des robots...donc potentiellement (on le verra avec le verra avec des personnes comme Bea, Coline, Aldo ou Pickett) des machines à tuer...

L'acte de Michael... Triplement impardonnable je dirais: car la trahison du groupe, de ses amis, de ceux qui lui ont toujours tendu la main et qui ont essayé sans relâche de l'aider, est moralement d'une gravité totale et irrémédiable: c'est d'ailleurs avant tout pour ça, je pense, que Michael deviendra une Âme Errante à la fin de la série et ne fera pas parti de la "réalité alternative" (essayons ne ne pas trop trop spoiler...)...

Sunil

avatar
Administrateur
C'est vrai, Michael aurait pu simplement faire sortir Ana Lucia, puis simuler un ratage de l'exécution de Ben en se tirant dessus comme il l'a fait.
Mais comme tu l'as dit, il sait qu'Ana Lucia est maline et devinera facilement ce qui s'est passé... Il a donc assuré le coup (de la manière la plus ignoble qui soit).

Les Autres : tu as raison sans doute pour les hommes de main ; je pensais plutôt à Ben, Richard, et même Godwin et Ethan ; et bien sûr la seule qui ne soit pas dévouée à Jacob, Juliet !

3ème raison de ne pas excuser l'acte de Michael : d'accord à 100% avec toi !

http://www.lost-forever.com

Sudena

avatar
Ben, Richard, Juliet, sont un peu les arbres qui cachent la forêt (et on pourrait parler aussi de Tom ou de Mikhaïl qui sont d'excellents stratèges et qui ont besoin de certaines garanties avant d'agir...): la majorité est composée de tueurs sans sentiments qui ne regardent pas plus loin que le bout de leur nez (les épisodes de l'Hydre ou du Temple sont éloquents dans ce sens...), et qui sont persuadés de détenir le Savoir, ce qui est un cocktail très dangereux... Et même dans ceux qu'on cite, seule Juliet est véritablement rebelle et a une pensée propre: Ben et Richard obéissent scrupuleusement à Jacob sans poser de question (avec une nuance pour Richard qui, lui, l'a rencontré)...

Sunil

avatar
Administrateur
Sudena a écrit:Ben et Richard obéissent scrupuleusement à Jacob sans poser de question (avec une nuance pour Richard qui, lui, l'a rencontré)...
Ben est un personnage à deux têtes : il y a celle qui suit aveuglément Jacob ; mais il y a aussi celle qui se révolte, et ce depuis l'enfance : Ben a une revanche à prendre sur la vie, et beaucoup de ses actes sont dirigés vers son besoin de pouvoir. Suite aux manœuvres de MIB, la 2ème tête va finir par prendre le dessus et tuer Jacob ; et là une métamorphose progressive va se faire, sans doute grâce à l'influence des Losties, jusqu'à ce que Ben passe du bon côté de la force.
Bref, un personnage complexe et tourmenté, ni meilleur ni plus mauvais que la plupart de nos Losties... juste dangereusement manipulateur.
Après, lors des événement qui nous intéressent dans cet épisode, on pourrait dire qu'à ce stade Ben est un ignoble personnage ; je préfère voir une homme désespéré de se sentir trahi par l'Île - via sa maladie qui l'aurait tué sans l'aide de Jack.

http://www.lost-forever.com

Sudena

avatar
Je suis on ne peut plus d'accord concernant Ben mais, à ce moment-là, on ne connaît que son côté immonde...et il continuera dans la saison 3 (où la plupart des Autres importants seront révélés dans leur hallucinante vacuité morale et intellectuelle...): la rédemption de Ben dans les saisons 5 et 6 (en fait l'idée commence à s'insinuer dès la saison 4 [on aura l'occasion d'y revenir]) sera un des moments les plus beaux et les plus poignants de la série...raison de plus pour la garder dans nos esprits jusqu'au moment où nous y arriverons (il ne nous reste que quatre épisodes dans cette saison...et on a déjà pas mal amorcé la 3) Wink ...

Sudena

avatar
Je tiens à préciser que Ben est l'un des personnages qui me sont le plus chers, particulièrement en raison de ce sentiment de trahison qui le poussera à tant d'actions ignobles...et qu'à la fois on ne peut que comprendre et qui seront pourtant l'instrument de tant de souffrances pour lui (le plus terrible étant le malentendu fondamental entre lui et Sayïd)...

Sunil

avatar
Administrateur
Sudena a écrit:à ce moment-là, on ne connaît que son côté immonde...et il continuera dans la saison 3 [...] la rédemption de Ben dans les saisons 5 et 6 (en fait l'idée commence à s'insinuer dès la saison 4 [on aura l'occasion d'y revenir]) sera un des moments les plus beaux et les plus poignants de la série...raison de plus pour la garder dans nos esprits jusqu'au moment où nous y arriverons
Je suis en phase avec toi, Sudena Smile

http://www.lost-forever.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum